Ludivine Vancker, tome 1.

Thriller.

Exemplaire publié en 2014,

aux éditions Pocket.

541 pages.

Coup de coeur

Les enquêteurs les surnomment La Bête et Le Fantôme... Si les meurtres qu'ils commettent ne se ressemblent pas, leur sauvagerie est comparable.

Et que penser de cette mystèrieuse signature commune - e*- qui écarte la piste de serial killers isolés ? Les tueurs se connaissent-ils ?

Mais bientôt, La Bête et Le Fantôme ne sont plus seuls. Les crimes atroces se multiplient, d'abord en France, puis à travers l'Europe tout entière.

La prédaiton à l'état brut. Une compétition dans l'horreur...

Pour tenter d'enrayer cette épidémie, et essayer de comprendre : une brigade pas tout à fait comme les autres, épaulée par un célèbre profiler.

Source: Externe

 

Ils étaient un dimanche soir, en famille. Tout allait bien. Ils étaient sur le point de se coucher. Ça ne pouvait pas se produire. Pas là. Pas comme ça. Pas si vite. Elle avait une semaine chargée, beaucoup de choses à faire. Des gens à voir. De l'amour à donner, à prendre. Une vie à vivre.

p.125

 

Je continue tout doucement ma découverte de l’œuvre de M. Chattam. J'ai mis énormément de temps à écrire cet avis, à trouver les mots justes pour vous parler des émotions que j'ai pu ressentir à la lecture de ce titre...

 

Je ne vais pas m'attarder sur le style de l'auteur. C'est très fluide malgré l'abondance de détails scientifiques : le travail de recherche se ressent sans prendre le pas sur l'intrigue et le suspense du récit.

J'aimerais quand même préciser dès le départ qu'à mon sens, ce roman est un des plus noirs et des plus malsains que j'ai pu lire depuis un bon bout de temps... Je pense vraiment qu'il n'est pas fait pour tout le monde, la recommandation «Âmes sensibles s'abstenir» prend tout son sens.

 

J'ai beaucoup aimé le duo d'inspecteurs : comme souvent, on retrouve un couple mixte et si certains sont bancals, celui-là est vraiment parfaitement équilibré. Les deux personnages sont complémentaires et pour une fois, j'ai beaucoup apprécié la femme, Ludivine. Je l'ai trouvé vraie, pas épargnée par la vie mais sans le côté héroïne qui finit par m'énerver à chaque fois...

Quant à Alex, j'ai retrouvé un peu de Joshua (La trilogie du Mal) en lui et il ne m'en fallait pas plus pour l'adorer.

J'ai par contre été assez surprise par la mise en avant du profiler dans certains résumés puisque finalement il reste très en retrait pendant toute l'enquête.

 

L'intrigue est vraiment le point fort du roman, c'est l'argument qui vous fera aimer ou détester ce livre.

L'auteur va loin, très loin, parfois à la limite du supportable au niveau de l'horreur. Certains passages sont vraiment très durs.

Ce qui m'a le plus atteint, chose à laquelle je ne m'attendais pas vraiment, c'est le discours du profiler Mikelis sur les différences qui nous opposent aux serial-killers. Ces différences qui nous semblent horribles et qui nous permettent de les enfermer de façon légitime... Ces mêmes différences qui, pour eux, sont au contraire la normalité... J'ai été perturbée parce que j'ai cru comprendre le message que l'auteur a voulu délivrer à travers cette idée, et le sentiment paradoxal que cela engendre dans nos têtes de ne plus savoir s'ils sont vraiment mauvais ou s'il faut plutôt avoir pitié d'eux.

Le dénouement est formidable même si un certain rebondissement m'a un peu peiné car je ne m'y attendais pas du tout.

  

En bref, c'est un coup de cœur difficile à assumer puisque les thèmes abordés sont tellement durs que cela en est bizarre d'avoir aimé ça... Chattam pousse la moralité du lecteur à bout et c'est très réussi !

 

  

Ce roman a été lu en lecture commune avec Caro et Virginie.

Il me permet de participer également à la LC organisée sur le forum Les Fêlés des LC.

Source: Externe

et au challenge gourmand, le thé : «- Tiens un thé chaud.»

Source: Externe

 

 

Du même auteur, sur le blog :

La trilogie du Mal : L'âme du Mal, In tenebris, Maléfices

Ludivine Vancker : La patience du diable

Carnages

Le sang du temps

Autre-Monde, tome 1

 

Du même auteur, dans ma PAL :

Le cycle de l'Homme, tome 2 : Prédateurs

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

  

Site de l'auteur Site des éditions Pocket

 

 

 

Source: Externe

Source: Externe

 

 

 

 

thrillers