Tome 1.

Fantastique Jeunesse.

Exemplaire publié en 2011,

aux éditions Nathan.

373 pages.

Tim ne garde qu'un souvenir troublant de l'accident. Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang. A-t-il rêvé ?

Ce n'est pas l'avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l'emmène dans son institut de recherche où vivent d'autres initiés, tous sujets à des métamorphoses animales. C'est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable...

Source: Externe

 

Cette saga me tentait depuis sa sortie mais le sujet de la métamorphose animale me faisait un peu peur puisque je ne suis pas très branchée bit-lit et loup-garous.

 

Le style de l'auteur est très agréable à lire. Après avoir enchaîné les lectures jeunesse en «je», j'ai apprécié retrouver une narration omnisciente à la troisième personne : j'ai toujours l'impression que le texte est plus travaillé et plus mature. De plus, cela permet au lecteur d'en apprendre un peu sur tous les personnages sans se contenter d'un seul point de vue interne.

 

Au départ, le personnage de Tim me laissait assez indifférente. Je l'aimais bien mais sans plus, sans pour autant le détester non plus.

Dés lors qu'il se retrouve à l'Institut aux côtés de Shariff et Flora, c'est la révélation ! Le trio est génial, éclectique et touchant dans cette nouvelle amitié un peu contrariée par leurs transformations.

Le professeur McIntyre s'avère assez mystérieux au départ car même sous ses airs bienfaiteurs, certains de ses propos sont assez flous.

En tout cas, l'ensemble des protagonistes sont plutôt bien travaillés et chacun a sa personnalité propre, notamment grâce à son «métamorphe».

 

L'intrigue est très intéressante et concernant ma peur au sujet de la métamorphose animale, je suis agréablement surprise de voir que l'auteur a su sortir de la mode bit-lit.

Je ne lis que très peu d'histoires mettant en jeu ce genre de pouvoir (c'est d'ailleurs peut-être l'une des premières fois) mais je trouve que c'est assez original d'avoir décidé d'inclure toutes sortes d'animaux. Et même si l'animal de Shariff m'a paru un peu farfelu au départ, il s'intègre parfaitement au déroulement du roman.

Le dénouement est touchant et annonce une suite encore pleine d'action et de rebondissements. J'espère également qu'on en saura un peu plus sur l'enquête de l'accident de la famille de Tim puisque cet aspect du roman est assez vite délaissé dans ce premier tome.

 

En bref, si le sujet semble vu et revu, V. Villeminot sait renouveler le genre de la métamorphose animale avec un contexte intéressant et un trio de personnages principaux très attachants sans tomber dans la niaiserie adolescente.

 

Du même auteur, sur le blog

Instinct, tome 2

La brigade de l'ombre, tome 1 : La prochaine fois, ce sera toi

La brigade de l'ombre, tome 2 : Ne te fie à personne

  

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteurLes autres tomes de la saga

  

Fiche Babelio de l'auteur – Site des éditions Nathan

  

 

Source: Externe

Source: Externe

 

 

 

 

 

 

fantastique

litt_rature_jeunesse