Saga Malaussène, tome 1.

Littérature contemporaine.

Exemplaire publié en 1988,

aux éditions Folio.

286 pages.

Côté famille, maman s'est tirée une fois de plus en m'abandonnant les mômes, et le Petit s'est mis à rêver d'ogres Noël.

Côté cœur, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire).

Côté boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j'étais là aussi pour l'explosion de la troisième, ils m'ont tous soupçonné.

Pourquoi moi ?

Je dois avoir un don...

Source: Externe

 

J'ai beaucoup entendu parler de cette saga qui est presque devenue un classique maintenant. Malheureusement, je ne rejoins pas la majorité des personnes l'ayant lu...

 

Le style de l'auteur est assez original, comme on peut déjà le constater dans le résumé. Le côté humoristique ne me dérange pas d'habitude, cela permet de passer un bon moment de lecture sans prise de tête, de sortir d'un précédent roman un peu dur, etc.

Cependant, je n'ai pas adhéré... Pourtant, dans l'ensemble, c'est une écriture que j'aurais pu beaucoup aimé mais j'ai trouvé certains passages un peu lourds, d'autres très brouillons.

 

J'ai notamment eu du mal à cerner tous les personnages, qui sont nombreux dès le départ... Il y a déjà la famille Malaussène avec Ben et ses quatre ou cinq frères et sœurs, mais aussi ses collègues et supérieurs ainsi que sa conquête. J'ai trouvé les liens familiaux très flous, surtout que certaines scènes m'ont paru plutôt bizarres voire déplacées entre Ben et Clara qui est donc censée être sa sœur.

Le seul «personnage» auquel je me suis attaché, c'est Julius le chien de la famille.

 

J'ai bien cru ne jamais voir le bout de ces 280 pages.

Le début est lent et les actions désordonnées : ça part un peu dans tout les sens et j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire.

C'est dommage car l'intrigue concernant les bombes est intéressante et son dénouement est cohérent et bien trouvé mais elle est complètement noyée sous les aventures plus ou moins entraînantes, parfois douteuses des personnages.

 

J'ai la suite dans ma PAL mais je ne sais pas du tout si je continuerais cette saga.

 

En bref, je ne suis pas convaincue. Le récit est brouillon et l'intrigue malheureusement reléguée au second plan pour mettre en avant des personnages loufoques qui ne m'ont pas fait rire... C'est loupé pour moi.

 

 

Ce roman me permet de participer au challenge des 170 idées, n° 4 : une tasse.

Source: Externe 

au challenge Lire sous la contrainte, «Bonheur»

Source: Externe 

et au défi du mois d'octobre, «le premier tome d'une saga que vous voulez commencer»

Source: Externe

 

 

Du même auteur, dans ma PAL :

Saga Malaussène, tome 2 : La fée carabine

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur – Les autres tomes de la saga 

 

 

Fiche Babelio de l'auteur Site des éditions Folio

 

  

 

Source: Externe

Source: Externe

 

 

 

 

 

litt