Roman policier.

Exemplaire publié en 2014,

aux éditions Pocket.

418 pages.

En vacances sur l'île de la Réunion, Martial perd sa femme assassinée. Devenu le suspect numéro 1, il fuit avec sa fille de six ans. Poursuivi, traqué, il doit s'en sortir pour prouver son innocence...

Source: Externe

 

Je continue dans ma lancée de la découverte de Michel Bussi.

 

J'ai tout de suite pu retrouver son écriture toujours aussi agréable à lire même si certains passages m'ont semblé un peu longs, notamment lorsqu'il nous propose un chapitre concernant les us et coutumes de la Réunion. Découvrir des habitudes locales est intéressant mais ce n'est pas ce que je recherchais dans ce livre et je n'ai pas trouvé forcément pertinentes ces interventions.

 

Les personnages ne m'ont pas vraiment paru attachants. Ils sont tous très sympa mais sans plus : j'ai une large préférence pour le couple de Christos et Imelda, deux personnages secondaires qui m'ont fait rire parfois et ému à d'autres moments.

Aja, l'enquêtrice est aussi un bon personnage mais le récit se concentre surtout sur la cavale de Martial et sa fille donc on ne s'attarde pas sur sa personnalité, ce qui donne une impression de superficialité : elle aurait peut-être mérité un peu plus d'approfondissement.

Comme la Réunion est une petite île, la plupart des personnages cités ont une histoire familiale compliquée et tous ont un passé plus ou moins commun. Il m'a quelquefois été difficile de m'y retrouver.

 

L'idée de la cavale dans l'île m'a attiré mais l'action met du temps à se mettre en place, c'est dommage. J'aurais préféré que l'on démarre directement lorsque Martial décide de fuir, quitte à faire des flash-backs sur les jours précédents.

Du coup, j'ai trouvé que le dénouement était très rapide : l'auteur nous donne des explications sous formes de souvenirs entremêlés de deux personnages. J'ai bien aimé cette façon de faire mais j'aurais pu m'y attarder un peu plus.

La fin est une petite déception car Michel Bussi nous laisse entrevoir certains événements qui sont finalement résolus de façon trop gentille pour les principaux protagonistes tandis qu'il n'a pas épargné les seconds rôles tout au long du roman...

 

En bref, cette lecture reste dans l'ensemble un bon moment mais ce n'est pas le roman de Bussi qui me restera en mémoire ! Il m'a habitué à beaucoup mieux et du coup, mon impression finale est mitigée.

 

Ce roman me permet de participer au challenge L'auteur du mois (Novembre 2015)

Source: Externe

 

Du même auteur, sur le blog :

N'oublier jamais

Nymphéas noirs

Un avion sans elle

Maman a tort

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Site de l'auteur Site des éditions Pocket 

  

 

Source: Externe 

Source: Externe

 

 

 

romans_policiers