Littérature fantastique.

Exemplaire publié en 1988,

aux éditions Clancier-Guenaud,

Collection Série 33.

245 pages.

 

Déceptions

 

"Qui êtes-vous ?" haletai-je.

L'inconnue recula - et pourtant je ne vis pas ses jambes bouger.

Elle était presque à la fenêtre. Et l'air me manqua de nouveau - envolé dans un cri étranglé de terreur. Je sentis mon dos s'incruster dans le fauteuil, mes yeux se river sur l'apparition, mes lèvres trembler. Car je voyais maintenant le réverbère de la rue voisine... à travers elle.

Tom Wallace n'avait jamais vraiment cru à l'hypnotisme. Jusqu'au jour où un fantôme lui demande de venger son assassinat.

Source: Externe

 

Trouvé au pilon de la médiathèque, ce titre m'a permis de découvrir l'auteur de Je suis une légende.

 

Dans l'ensemble, la lecture est fluide et plutôt agréable. Il y a de nombreux dialogues, plus ou moins pertinents et intéressants selon les moments mais du coup, les pages tournent vite. C'est d'ailleurs ce qui fait que l'on ne s'ennuie pas en attendant que le roman démarre enfin.

 

Les personnages sont classiques, tout comme le contexte géographique : la fameuse petite banlieue pavillonnaire où tous les voisins s'apprécient en apparence. Le couple principal Tom/Anne fait office du couple parfait, quasiment sans reliefs... Heureusement que le quotidien de Tom va être chamboulé pour apporter un peu d'action.

Les autres protagonistes sont surtout des rôles de figuration qui permettent d'étoffer l'intrigue.

 

Je ne le dirais sans doute jamais assez mais STOP AUX SYNOPSIS MENSONGERS !

Encore une fois, la promesse du résumé n'est pas du tout respectée : le fantôme est là assez vite mais on ne parle d’assassinat qu'en toute fin de roman. Forcément, la résolution de la pseudo intrigue en est bâclée et vite expédiée.

En refermant le roman, j'ai eu l'impression d'avoir lu 200 pages «pour rien» puisque la majorité du suspense se concentre dans les dernières pages où l'on comprend enfin ce que le fantôme fait là ainsi que son identité et son rôle dans tout ça...

 

En bref, encore une déception due à un résumé qui veut trop en faire. Malheureusement, l'intrigue ne prend place qu'au bout de 200 pages et le suspense n'est même pas là pour nous tenir en haleine... L'auteur a assez de talent pour nous faire tourner les pages mais le contenu n'est pas à la hauteur.

 

Ce roman me permet de participer au challenge gourmand, le vin : «Je lui demandai un verre de vin, s'il en prenait aussi.»

 

Source: Externe

et au Défis du mois de Janvier.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Fiche Babelio de l'auteur Site des éditions Rivages Noir (Nouvelle édition 2000)

 

Source: Externe

Source: Externe

 

 

 

 

fantastique