Thriller.

Exemplaire publié en 2012,

aux éditions De Fallois,

Collection L'âge d'Homme.

665 pages.

À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois.

Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d'avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces.

Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d'écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Source: Externe

 

Ce gros pavé me tentait depuis sa sortie mais j'avoue que son épaisseur me rebutait un peu...

 

J'ai quand même été rassurée lorsque j'ai remarqué, dès les premières pages, que l'auteur avait une écriture très fluide.

Le découpage du récit est original et captivant : chaque chapitre appelle la suite, chaque révélation son explication. Il y a pas mal de flash-backs disséminés dans le récit mais les transitions sont tellement bien travaillées que l'on ne se perd jamais.

 

Marcus et Harry, les deux personnages principaux, sont très attachants car ils se retrouvent catapultés au cœur d'une enquête sans vraiment s'en rendre compte et sans l'avoir voulu.

Il y a énormément de personnages puisque l'on va finalement suivre l'évolution d'une petite ville américaine. Cependant, tous ont une place bien précise dans la société pour que tout le monde s'y retrouve.

En ce qui concerne Nola, celle sans qui ce livre n'aurait jamais vu le jour, elle reste énigmatique jusqu'au dénouement et permet au lecteur de garder son intérêt pendant les 660 pages.

 

L'enquête est vraiment fascinante. Chaque rebondissement est surprenant et apporte un nouveau souffle à l'histoir: Joël Dicker a vraiment fait un travail remarquable et millimétré pour que chaque détail trouve sa place dans la fresque finale.

La grosse surprise vient du dénouement, auquel je ne m'attendais pas du tout. L'auteur fait en sorte que chaque personnage soit, à un moment ou à un autre, suspect aux yeux du lecteur et nous mène en bateau jusqu'aux dernières pages.

Le final me laisse tout de même perplexe : je n'arrive toujours pas à savoir si ce roman est une fiction ou la réalité.

 

En bref, un grand bravo à l'auteur qui a abattu un travail colossal pour mener à bien une intrigue sur fond de traditionalisme américain et de secrets de famille inavouables. Il met la barre très haute et réussit son coup !

 

 

Ce roman a été lu à l'occasion d'une LC sur le forum des Fêlés des LC.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Site des éditions De Fallois Où trouver ce titre ?

 

Source: Externe

Source: Externe

 

 

 

 

thrillers