Une enquête de Victor Dauterive, tome 1.

Roman policier historique.

Exemplaire publié en 2015,

aux éditions City.

392 pages.

1791. On découvre des cadavres dans la Seine, nus et la tête coupée. Malgré l'émoi que cela provoque, Victor Dauterive, jeune officier de la nouvelle Gendarmerie n'a guère le temps de s'en préoccuper : Lafayette, son mentor, l'a chargé d'arrêter Marat, ce dangereux agitateur qui en appelle au meurtre des aristocrates.

Une mission qui tourne vite au cauchemar pour l'enquêteur qui joue sa vie en posant trop de questions. Les vainqueurs de la Bastille sont-ils de vrais patriotes ou des activistes corrompus ? Existe-t-il vraiment un Comité secret aux Tuileries, dans l’ombre de la Cour ? Et n'y aurait-i pas un lien entre Marat et ces corps flottant dans la Seine ?

Peu à peu, Victor Dauterive lève le voile sur un effrayant complot. Une conspiration qui pourrait changer le cous de la Révolution...

Source: Externe

 

Le polar historique est un genre qui se fait bien trop rare dans mes lectures.

 

La plume de l'auteur est très fluide et agréable à lire, tout en respectant le vocabulaire de l'époque. Certains termes un peu plus compliqués sont expliqués en bas de page pour que le lecteur puisse suivre.

Le changement de point de vue est assez fréquent, peut-être trop au départ car de nombreux personnages nous sont présentés dès les premières pages : il m'a semblé difficile de tous les assimiler aussi vite. Cependant, une fois que l'intrigue est posée, les différents protagonistes prennent place naturellement et ce problème se règle vite.

 

J'ai eu l'impression que Victor Dauterive, notre personnage principal, était un peu effacé par rapport à cet afflux de personnages. Tous apportent un petit détail à l'enquête et sont donc utiles mais l'enquêteur ne se révèle vraiment qu'en deuxième partie de roman, lorsque tous les indices se regroupent pour révéler la vérité. J'aurais aimé en apprendre plus dès le départ sur lui car il a l'air vraiment intéressant et pertinent malgré son jeune âge et sa maigre expérience, qui le rend finalement assez naïf.

 

Le titre de ce premier tome m'a fait espérer des détails sordides mais finalement, Jean-Christophe Portes reste très subtil, pour se concentrer essentiellement sur les ramifications politiques et les complots entre les personnages. Ces fameux corps sans tête sont le point de départ de l'enquête qui va apparaître beaucoup plus complexe que de simples meurtres sanglants.

C'est à ce moment-là que l'on sent le réel travail de recherche de l'auteur sur le contexte historique et politique de cette époque un peu instable, au lendemain de la Révolution française et de la prise de la Bastille. C'est un pan de l'Histoire qui m'était vaguement familier mais j'ai quand même appris énormément de choses en lisant ce roman, notamment certains connexions entre grands noms (connexions avérées d'après la note de l'auteur et la bibliographie conséquente qu'il nous livre).

J'ai beaucoup apprécié le fin mot de l'enquête, où Victor comprend que sa passion pour l'investigation ne sera malheureusement pas toujours reconnue à sa juste valeur et mise à profit comme il se devrait : encore une détail qui participe à la cohérence de l'histoire.

 

En bref, j'ai passé un bon moment de lecture, plongée dans un moment crucial de l'Histoire de France relaté par Jean-Christophe Portes avec beaucoup de précision. Victor Dauterive n'est pas encore assez mis en avant pour moi mais j'espère qu'il saura se faire sa place dans la suite de ses aventures.

 

 

Ce roman m'a été envoyé par l'auteur, je le remercie encore pour sa confiance.

Il me permet de participer au challenge gourmand, le vin : «Il délivrait pour lui des bouteilles ou de petites barriques de vin.»

 

Pour aller plus loin : Le site consacré au roman

 

Du même auteur, sur le blog :

Une enquête de Victor Dauterive, tome 2 : L'affaire de l'homme à l'escarpin

Une enquête de Victor Dauterive, tome 3 : La disparue de St Maur

 

Site des éditions City Où trouver ce titre ?

Dispo en poche chez City Poche

 

Source: Externe

Source: Externe

 


 

 

romans_policiers

 

Litt