Roy Grace, tome 10.

Roman policier.

Sortie le 12 mai 2016,

aux éditions Fleuve,

Collection Fleuve Noir.

480 pages.

Jeune femme célibataire, 29 ans, rousse incendiaire, vie sentimentale réduite en cendres. Cherche partenaire pour rallumer sa flamme.

Voilà deux ans que Red Westwood a posté cette annonce sur un site de rencontre. Et un miracle s’est produit. Du moins le croyait-elle. Bryce Laurent était beau, riche, la comblait de cadeaux, leur passion était plus forte que tout ce qu’elle avait connu. Jusqu’à ce qu’il devienne jaloux. Obsessionnel. Violent. Seule la police parvient à la sortir de cette histoire devenue un cauchemar, et Red commence à peine à se reconstruire. Quand son nouveau petit ami, le docteur Karl Murphy, se volatilise, Red pense avoir eu affaire à un salaud, un de plus. Mais bientôt le corps du docteur est retrouvé calciné, une lettre d’adieu posée sur le siège de sa voiture. Dépêché sur les lieux, l’inspecteur Roy Grace ne croit pas à la thèse du suicide. Et Red Westwood non plus. Ces derniers temps, la jeune femme se sent observée, cernée, traquée. Aux manettes derrière ses écrans de contrôle, Bryce a prévu un dernier embrasement pour sa belle rousse. Et ils resteront ensemble, qu’elle le veuille ou non. Pour l’éternité.

Source: Externe

 

J'avais adoré ma découverte de l'auteur et de son personnage donc quand j'ai eu la possibilité de lire cette suite, j'ai foncé (même si j'ai fait un sacré bon dans le temps!).

 

Rien à redire concernant la construction de ce roman : c'est classique mais efficace.

L'auteur a choisi de découper son histoire en nombreux chapitres très courts, ce qui rend la lecture facile, agréable et rapide. Les différents points de vue suivis sont complémentaires et tous intéressants.

 

Je suis contente d'avoir retrouvé Roy Grace, malgré le fait qu'il ait pris 10 ans... Je suis consciente d'avoir raté des moments personnels mais ce n'est pas dérangeant en soi dans la lecture et les quelques allusions au passé sont assez bien expliquées pour ne pas avoir l'impression d'être perdu.

J'aurais par contre aimé que l'on s'intéresse un peu plus au passé des personnages secondaires, notamment celui de Bryce, trop survolé à mon goût pour comprendre réellement ce qu'il est devenu. Finalement, il passe en second plan par rapport aux différents membres de l'équipe de Roy, je trouve ça dommage.

 

L'intrigue est sympa à suivre même si le thème du site de rencontres n'est pas vraiment exploité.

Le suspense est présent très vite et tient le lecteur en haleine. L'auteur joue également sur le côté psychologique avec un psychopathe qui épie les moindres faits et gestes de sa victime Red : certains aspects m'ont fait penser à Juste une ombre de K. Giebel, lorsque Red ne sait plus si sa peur est réelle ou si c'est juste de la parano.

J'émets juste un bémol sur le passage où Red se retrouve poursuivie dans les champs de maïs : ce passage, et notamment la fin, me laisse perplexe car je trouve ça assez invraisemblable et je ne pense pas qu'il soit indispensable à l'histoire.

Le dénouement m'a, par contre, beaucoup plu ! Ce retournement de situation m'a surprise et même s'il reste dans la lignée des happy end, le choix de Peter James est approuvé.

Les quelques chapitres concernant Sandy tombent, pour moi (donc sans avoir suivi les précédents tomes), comme un cheveu sur la soupe : pourquoi l'auteur n'exploite pas plus le sujet ? Est-ce que c'est le fil rouge des différents tomes ?

 

En bref, c'est une bonne lecture pour moi même si quelques détails me gênent un peu. Néanmoins, l'enquête est intéressante à suivre, même pour les lecteurs qui prennent la série «Roy Grace» en route ou qui, comme moi, ont fait un bond dans le futur.

 

 

Ce roman me permet de participer au challenge gourmand #5, l'eau : «- Je peux t'offrir quelque chose à boire, du thé, un café, un verre d'eau ?»

Source: Externe

 

Du même auteur, sur le blog :

Roy Grace : Comme une tombe, Que sonne l'heure

Le crime parfait

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteurLes autres tomes de la saga

 

Où trouver ce titre ?

 

Source: Externe

 

Source: Externe

 

 

 

 

 

romans_policiers