Source: Externe

Anna et Laurent se sont aimés il y a quinze ans.

Apprendre la mort de son premier amour, c'est parfois être contrainte à revivre le passéC'est peut-être aussi s'aventurer à découvrir des vérités bien cachées.

Quel est le lien entre la lettre bouleversante que Laurent a écrite à Anna avant de mourir, et la rupture d'un amour inébranlable ?

La vie qui danse, rit, hurle, révèle ses joies et ses peines, voilà le fil rouge de ce livre. Un livre tout en émotions où la tentation du bonheur et le doute ne sont jamais très éloignés l'un de l'autre.

 

Frise

 

L'auteur m'a proposée de découvrir son roman, je l'en remercie.

 

L'écriture de Claire Casti de Rocco m'a tout de suite plu : dense, poétique et recherchée. Ses descriptions du paysage normand permettent de se plonger complètement dans l'ambiance.

L'alternance entre passé et présent est aussi très intéressante pour découvrir Anna, le personnage principal, et comprendre ce qui l'amène à être aussi bouleversée par l'annonce de la mort de Laurent, qu'elle n'a pas vu depuis quinze ans.

 

Le lecteur va découvrir au fil des pages un nombre assez conséquent de personnages secondaires qui auront tous, à un moment ou à un autre, leur rôle à jouer.

Il y a d'abord la situation actuelle : Anna, mère de famille, enceinte de son troisième enfant, qui vit avec son mari Guillaume. Mais il y a aussi le passé d'Anna : ses amis, ses parents et l'année 1991 qu'elle va vivre comme dans une bulle, entourée de ces garçons qui vont la considérer comme une sœur.

J'ai d'ailleurs eu un peu de mal à comprendre la jeune fille au départ. Elle prône l'amitié fille/garçon ainsi que les relations sans ambiguïté mais a un comportement assez contradictoire face à ça, en prenant la mouche dès qu'un des garçons n'est plus à ses petits soins... Cela s'arrange cependant par la suite, lorsque le groupe se resserre et devient plus intime.

 

J'avoue qu'en acceptant de découvrir ce roman, je m'attendais à une romance classique, parfaite pour l'été mais un peu à l'eau de rose. Finalement, très vite, le suspense s'instaure grâce à des sous-entendus concernant la rupture entre Anna et Laurent. J'aurais bien aimé en apprendre plus sur lui, avoir également sa vision des choses.

Le point à retenir de cette lecture est l'ambiance que l'auteur arrive à poser dès les premières lignes : le lecteur plonge la tête la première dans la mélancolie et la nostalgie de l'adolescence. On ne peut s'empêcher de repenser à nos propres années lycée avec toute l'insouciance et les moments mémorables que cela fait remonter à la surface. Malgré tout, ce sentiment ne devient en aucun cas négatif, il n'y a jamais d'amertume ou de rancœur.

Le dénouement est touchant car Anna va finalement découvrir son passé sous un tout nouveau jour, ses souvenirs vont prendre une autre saveur, moins édulcorée. Mais encore une fois, la colère ne prendra jamais le dessus, le récit restera toujours bienveillant et constructif.

Je remercie également l'auteur pour m'avoir fait découvrir la chanson «fil rouge» du roman : Nothing compares 2 U qui colle parfaitement à une certaine période de ma vie et qui est d'autant plus touchante de ce fait.

 

En bref, je suis ravie d'avoir découvert la plume de Claire Casti de Rocco. Ce roman vous touchera forcément grâce aux thèmes universels abordés : l'amour, l'amitié, les premières expériences qui laissent toujours un goût particulier en mémoire. Rien d'autre que la vie est un récit actuel avec ses situations parfois amères, dans lequel les ressentiments n'ont pas leur place.

 

Frise

 

Ce roman me permet de participer au challenge gourmand, l'eau : «Elle descendit les marches de l'escalier puis pénétra dans la cuisine pour s'y servir un verre d'eau.»

 

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : Le site Internet de l'auteur - Le lien vers son premier roman (pour lequel j'ai déjà craqué...)

 

Où trouver ce titre ?

 

Source: Externe

 

Source: Externe

 

 

 

 

romance

 

drame