Source: Externe

 

Dans une autre vie, François Marchand était psychanalyste. Un des meilleurs. Jusqu'au jour où sa femme fut étranglée par un de ses patients. Depuis, il est devenu flic, spécialisé dans l'étude des profils criminels. Aidé par le lieutenant Julia Drouot, jeune enquêtrice au caractère entier et au passé douloureux, il va être confronté à des meurtres barbares, sans logique apparente, commis aux quatre coins de la France sur des adolescents. Ensemble, les deux enquêteurs se lanceront sur la piste d'un tueur dont la folie et l'ingéniosité semblent n'avoir aucune limite. Pour le cerner, ils n'auront qu'un seul choix : percer les codes déroutants et complexes d'une génération sacrifiée.

 

Frise

 

Encore une relique de ma PAL que j'aurais pu sortir bien plus tôt.

 

L'écriture de Olivier Descosse est agréable à lire, fluide et rythmée. À force de lire des thrillers, les schémas narratifs se ressemblent tous plus ou moins mais le découpage du récit suivant le nom des différentes victimes est intéressant et entraînant.

 

Le duo d'enquêteurs est sympathique, pas exceptionnel mais la complicité qui va se construire peu à peu permet l'attachement du lecteur. Cependant, on retrouve les mêmes personnalités type du flic psychologiquement blessé et à la limite de la rupture ainsi que la nouvelle recrue qui s'implique dans sa première enquête criminelle.

Les autres personnages restent secondaires.

 

L'intrigue est vraiment le point fort de ce roman grâce à quelques points qui offrent une nouvelle vision sur les enquêtes et sur le rôle des enquêteurs.

En effet, la série de meurtres que l'on va découvrir va tout de suite titiller François Marchand, ex-psychanaliste. Il y voit immédiatement la signature d'un pervers aux fantasmes bien précis. L'auteur montre bien le conditionnement des personnes selon leurs métiers ou leurs passés. Le retournement de situation en fin de récit remet les pendules à l'heure et toute l'intrigue en perspective : les indices et leurs significations n'étaient peut-être pas si évidents que cela...

Olivier Descosse revient également sur le manque de repères de certains adolescents de notre époque en évoquant notamment la violence, la prostitution et l’endoctrinement.

Le dénouement est plutôt surprenant puisque le lecteur découvre en même temps que le personnage principal la véritable identité du coupable ainsi que ses motivations.

 

En bref, c'est un bon thriller avec un déroulement classique. Olivier Descosse arrive tout de même à soulever des questions intéressantes sur les profils psychologiques établis par la police et le fantasme des serial-killers typique des Etats-Unis. Rien d'extraordinaire mais un auteur plaisant à découvrir.

 

Frise

 

Ce roman fait partie de ma PAL de 2012.

Il me permet de participer au challenge gourmand, l'eau : «Elle avait foulé l'épaisse moquette grise, s'était assise sur les chaises en bois peint, avait probablement bu un verre à la fontaine d'eau minérale placée près de la fenêtre.»

Source: Externe

au challenge Une lettre pour un auteur, lettre D.

Source: Externe

et au challenge ABC 2016, lettre D.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Site de l'auteur Où trouver ce titre ?

Dispo en poche chez J'ai Lu

 

Source: Externe

Source: Externe

 

thrillers