Source: Externe

 

Depuis la disparition de son fils, le couple de Robert Stern, célèbre avocat berlinois, a volé en éclats. Un soir de pluie, l'une de ses anciennes maîtresses lui donne rendez-vous dans une friche industrielle désaffectée, à l'écart de la ville.

Elle est accompagnée de Simon, 10 ans, atteint d'une tumeur au cerveau et, surtout, convaincu d'avoir été un assassin dans une vie antérieure. Sur les indications du jeune garçon, Robert trouve le cadavre d'un homme que Simon prétend avoir assassiné quinze ans plus tôt à coups de hache.

Quelques jours plus tard, Robert reçoit un étrange coup de fil. Une voix masquée lui annonce que l'enfant qu'il croyait avoir perdu dix ans plus tôt est en réalité bien vivant. Cependant, pour le retrouver, il va devoir d'abord découvrir qui a commis les meurtres dont s'accuse Simon.

 

Frise

 

J'ai mis du temps à me remettre de la grosse déception qu'a été Thérapie mais je laisse toujours une seconde chance aux auteurs.

 

J'ai bien cru pourtant que cette nouvelle lecture allait être laborieuse : j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, le premier chapitre est un peu brouillon à mon goût. Cependant, le suspense prend petit à petit le dessus et les pages se tournent ensuite très vite.

 

Bon, un enfant, malade qui plus est, forcément j'ai craqué ! Simon est attachant et malgré le contexte de sa rencontre avec Robert, il reste toujours très positif et drôle. L'auteur ne laisse pas le lecteur tomber dans la pitié pour le jeune garçon et c'est une bonne chose : cela permet d'insister sur le doute concernant la réincarnation.

Les personnages adultes ne m'ont pas spécialement déplu mais j'ai un peu moins accroché. Robert est tout de même touchant par rapport à son passé et aux fêlures qu'il en garde. Sa relation avec Simon en est d'autant plus forte.

 

L'intrigue flirte avec le paranormal pendant une bonne partie du récit. Le thème de la réincarnation est très peu choisi par les auteurs de thriller : Sebastian Fitzek a pris un risque qui marche plutôt bien ! Le côté scientifique est aussi présent pour nous remettre les pieds sur terre et j'ai beaucoup aimé cet aspect-là, encore un vilain tour de notre cerveau.

En parcourant les avis sur la blogosphère, je vois bien que je suis à contre-courant puisque Thérapie est considéré comme un chef d'oeuvre tandis que Tu ne te souviendras pas est un peu la bourde de l'auteur. J'ai, en tout cas, trouvé ce thriller plus clair et donc plus prenant : Thérapie m'avait complètement embrouillé l'esprit.

Le dénouement est un peu abrupt car l'auteur nous laisse avec une phrase mystérieuse qui pourra en frustrer quelques uns. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé puisque finalement l'ambiance paranormal reste présente.

 

En bref, c'est une bonne lecture pour moi qui partait avec de gros a-priori suite à ma déconvenue avec Thérapie. Finalement, le thème aux allures mystiques m'a plu et le personnage de Simon m'a fait craqué. C'est une enquête prenante qui mêle les pires horreurs que l'on peut faire subir aux enfants à une pointe de paranormal.

 

Frise

 

J'ai lu ce roman à l'occasion du challenge Pioche dans ma PAL organisé par Kyradieuse, merci à Azilis d'avoir choisi ce titre.

Source: Externe

Il me permet de participer au challenge Des gages ta PAL ! #6 pour la catégorie «Moins de 300 votes sur Livraddict»

Source: Externe

 

Du même auteur, sur le blog :

Thérapie

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Où trouver ce titre ?

 

Source: Externe

 

 

 

 

thrillers