coups de vent

 

Cet article me permet de vous parler des livres que j'ai lus mais auxquels je n'ai pas le temps de consacrer une chronique complète et détaillée comme d'habitude. Je vous présenterais donc ces œuvres en quelques mots...

 

 

L'extase totale de N. Ohler

La drogue est la continuation de la politique par d'autres moyens : telle est sans doute l'une des leçons les plus méconnues du IIIe Reich... Découverte au milieu des années 1930 et commercialisée sous le nom de pervitine, la méthamphétamine s'est bientôt imposée à toute la société allemande. Des étudiants aux ouvriers, des intellectuels aux dirigeants politiques et aux femmes au foyer, les petites pilules ont rapidement fait partie du quotidien, pour le plus grand bénéfice du régime : tout allait plus vite, on travaillait mieux, l'enthousiasme était de retour, un nouvel élan s'emparait de l'Allemagne. Quand la guerre a éclaté, trente-cinq millions de doses de pervitine ont été commandées pour la Wehrmacht : le Blitzkrieg fut littéralement une guerre du " speed ". Mais, si la drogue peut expliquer les premières victoires allemandes, elle a aussi accompagné les désastres militaires. La témérité de Rommel, l'aveuglement d'un Göring morphinomane et surtout l'entêtement de l'état-major sur le front de l'Est ont des causes moins idéologiques que chimiques. 

Source: Externe

 

Se fondant sur des documents inédits, Norman Ohler explore cette intoxication aux conséquences mondiales. Il met notamment en lumière la relation de dépendance réciproque qui a lié le Dr Morell à son fameux " Patient A ", Adolf Hitler, qu'il a artificiellement maintenu dans ses rêves de grandeur par des injections quotidiennes de stéroïdes, d'opiacés et de cocaïne. Mais, au-delà de cette histoire, c'est toute celle du IIIe Reich que Ohler invite à relire à la lumière de ses découvertes.

L'auteur, romancier à la base, nous offre un documentaire riche et très intéressant, narré de façon à rester accessible et captivant.

L'aspect traité dans L'extase totale m'était inconnu et j'avoue que j'ai souvent été très étonnée par la tournure que prend le récit. Nous voyons le déroulement de la Seconde Guerre Mondiale d'un point de vue très intéressant : celui de la vie personnelle d'Hitler et des hauts-gradés du IIIe Reich : de la montée en puissance du nazisme à sa descente aux Enfers, de son apogée à sa déchéance à cause d'une addiction banale qui va prendre des proportions hors-normes.

Les informations donnés par Norman Ohler sont appuyées par de nombreuses sources, malheureusement pour la plupart non traduites...

 

Documentaire historique – Éditions La Découverte – 250 pages

 


 

 

A comme Assocation de E. L'Homme

Tome 1 : La pâle lumière des ténèbres

Source: Externe

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l'adresse ultra secrète de l'Association. L'organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Armé d'une bombe lacrymogène au jus d'ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d'ail !

 

Ce premier tome de saga jeunesse m'a beaucoup plu ! J'en entendais énormément parler mais j'avais peur que ce soit trop simple... Finalement, même si l'on sent bien quelques facilités ou quelques détails posés là pour aider le héros, cette lecture est prenante et agréable.

L'humour de Jasper est assez spécial, à la limite du lourd et je pense que sur plus de 200 pages, j'aurais fini par m'en lasser. Pour l'instant, les jeux de mots et boutades du garçon me font sourire, à voir sur la longueur...

Je suis par contre très surprise des thèmes abordés sous couvert de créatures fantastiques : on commence directement avec une intrigue forte.

J'ai consacré une vidéo entière à ce roman si vous souhaitez peut-être plus de détails.

 

Fantastique Jeunesse – Éditions Folio Junior – 168 pages

 


 

Le nœud de la sorcière de D. Harkness

Le livre perdu des sortilèges, tome 3

/!\ SPOILERS /!\

Source: Externe

Diana Bishop et Matthew Clairmont reviennent dans le présent pour affronter d’anciens ennemis et de nouveaux dangers. Dans le domaine ancestral des Clairmont à Sept-Tours, la sorcière et le vampire vont retrouver presque tous les protagonistes du Livre perdu des sortilèges – à une exception près. Une terrible menace pèse sur leur avenir, et elle ne se dissipera que s’ils parviennent à récupérer les pages manquantes de l’Ashmole 782. Mais ils ne sont pas les seuls engagés dans cette quête et le temps presse, car la grossesse de Diana arrive à son terme. Des vieux châteaux en laboratoires universitaires, s’appuyant sur des savoirs séculaires aussi bien que sur les sciences modernes, depuis les collines de l’Auvergne jusqu’aux palais vénitiens, Diana et Matthew, décidés à protéger leur amour défendu coûte que coûte, finiront par découvrir le secret extraordinaire que les sorcières ont percé voilà des siècles et des siècles.

 

Je suis contente d'avoir terminé cette trilogie. J'ai beaucoup aimé l'univers très riche de Deborah Harkness avec énormément de détails historiques et scientifiques, beaucoup de travail de recherche puisque c'est un des thèmes principaux des romans.

Diana et Matthew forment vraiment un couple uni et crédible : la mythologie créée est très bien développée ce qui permet une relation respectueuse et touchante. Les personnages secondaires sont aussi très sympathiques à suivre, notamment Ysabeau et Gallowglass.

Ma préférence restera pour le tome 2 où l'intrigue est pour moi la plus intéressante. Ce troisième tome conclut bien la saga même si le début m'a paru un peu long, le temps de remettre tout en place suite aux événements précédents. L'intrigue de l'Ashmole 782 est close mais bizarrement, je ne serais pas contre une suite puisque cette histoire ne met pas fin à la vie personnelle des deux héros et de leurs familles. J'aurais peut-être aimé en savoir plus sur les jumeaux.

 

Fantastique - Editions Le Livre de Poche (Coll. Orbit) - 954 pages

 

 

Les avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ?

-----

coup_de_vent_couv