Source: Externe

 

Camille dessine. Dessinait plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinier de son état, dont l'existence tourne autour des filles, de la moto et de Paulette, sa grand-mère. Paulette vit seule, tombe beaucoup et cache ses bleus, paniquée à l'idée de mourir loin de son jardin.

Ces quatre là n'auraient jamais dû se rencontrer. Trop perdus, trop seuls, trop cabossés... Et pourtant, le destin, ou bien la vie, le hasard, l'amour -appelez ça comme vous voulez -, va se charger de les bousculer un peu. Leur histoire, c'est la théorie des dominos, mais à l'envers. Au lieu de se faire tomber, ils s'aident à se relever.

Frise

 

J'en aurais mis du temps à découvrir ce roman mais c'est chose faite !

 

Pour tout remettre dans le contexte, l'adaptation ciné de ce roman est un de mes films chouchous depuis sa sortie en 2007. Je pourrais le regarder quinze fois d'affilée que je pleurerais toujours autant à la fin... (Je suis un peu maso mais c'est aussi pour cela qu'on m'aime!)

Bref, mon premier essai avec Anna Gavalda n'avait pas été catastrophique mais pas vraiment concluant non plus : je n'en ai d'ailleurs aucun souvenir aujourd'hui.

Finalement, la plume de l'auteur est fluide et agréable à lire, les pages se tournent toutes seules grâce à des chapitres courts, une alternance de point de vue entre les trois personnages principaux et pas mal de dialogues.

J'ai d'ailleurs retrouvé beaucoup de répliques que je connais par cœur dans le film et cela m'a beaucoup plu !

 

Camille, Franck et Phillibert sont tellement attachants ! Ils sont issus de milieux complètement différents mais sont, à ce moment précis de leur vie, tous au même niveau de solitude et de désespoir. Mon attachement envers eux était donc là avant d'ouvrir le roman mais je pense que même en les découvrant dans ces pages, vous serez conquis.

 

Le roman est beaucoup plus approfondi que le film : forcément presque 600 pages contre seulement 1h30 de film, cela permet plus de digressions. Du coup, on en apprend énormément sur le passé du trio, leurs enfances pas toujours rose que l'on survole dans l'adaptation. J'ai également découvert d'autres personnages, tout aussi blessés par la vie.

Les thèmes abordés sont très intéressants puisque très actuels : la solitude, la précarité, la vieillesse et la prise en charge des personnes âgées.

Alors, non, ici pas de gros suspense face à l'intrigue : ce n'est que la vie quotidienne de trois jeunes gens qui essayent de sortir la tête de l'eau malgré les problèmes qui leur tombent dessus. L'histoire est belle et humaine et parfois, ça fait du bien !

 

En bref, malgré mon appréhension à l'ouverture du roman, c'est un immense coup de cœur ! Les personnages sont adorables, le message très beau et juste. C'est difficile de trouver des arguments lorsque l'on est soi-même convaincu à 100% mais lisez-le pour redonner de la joie à votre quotidien et un peu de baume au cœur.

 

Frise

 

Ce roman était mon gage choisi par Les Faces Littéraires pour le challenge Des gages ta PAL !

Source: Externe

Il me permet également de participer au challenge gourmand, les gâteaux : «- Pas de problème ! Regardez ! J'ai plein de gâteaux !»

Source: Externe

au challenge Pioche dans ma PAL, en duo avec Azilis

Source: Externe

et au challenge Lire sous la contrainte : «Le titre commence par une voyelle»

Source: Externe

 

Du même auteur, sur le blog :

Je l'aimais

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Où trouver ce titre ?

 

Source: Externe

 

 

 

-----

 

Coup de coeur

 

litt