Une enquête de Victor Dauterive, tome 2.

 

 

Source: Externe

 

Paris, 1791. Un jeune homme est découvert assassiné dans un quartier populaire. Il est nu, à l'exception d'une paire d'escarpins vernis et cela ressemble à un vol qui a mal tourné. Mais quand on apprend que le jeune homme fréquentait les milieux homosexuels et qu'il travaillait pour un journal politique, l'affaire prend une toute autre tournure.

Le gendarme Victor Dauterive découvre que cet assassinat est lié aux intrigues se jouant au plus haut niveau du pouvoir. Depuis la fuite à Varennes, Louis XVI a été suspendu de ses fonctions et, dans l'ombre, le parti du duc d'Orléans fait tout pour s'emparer du pouvoir.

Dans les bas-fonds de la capitale, entre aristocrates révolutionnaires, Dauterive ne sait plus à qui se fier. La corruption, l'avidité et les trahisons sont monnaie courante et le danger est à chaque coin de rue. Surtout quand on s'approche un peu trop près de la vérité...

 

Frise

 

J'aime beaucoup les romans policier historiques mais j'ai parfois du mal à y aller spontanément.

 

Source: Externe

 

J'ai retrouvé avec plaisir la plume de l'auteur : le vocabulaire est recherché avec des termes propres à l'époque ainsi que des faits historiques vrais. Il est toujours intéressant d'apprendre de nouvelles choses en lisant un roman, d'autant plus que la période de la Révolution française n'est pas vraiment une de mes spécialités.

 

Je regrettais l'effacement de Victor dans le premier tome. Je suis donc contente de voir que l'enquêteur principal s'affirme un peu plus dans cette suite et prend un peu plus d'importance aux yeux de ses confrères et supérieurs. Le succès de sa première enquête lui a donné une réputation et une légitimité qui laisse de côté ses origines roturières.

Outre les personnages historiques réels que l'on peut rencontrer au fil des pages comme Robespierre ou La Fayette, un nouveau personnage fictionnel fait son apparition. Jean-Christophe Portes n'aurait pas pu me faire plus plaisir avec Joseph, ce petit garnement qui m'a tout de suite fait penser à Fergus dans Outlander.

 

L'enquête en elle-même est également très intéressante grâce au thème abordé : l'homosexualité. Rien de plus normal de nos jours mais qu'en était-il en 1791 ?

Encore une fois, un meurtre isolé et plus ou moins expliqué par les mœurs de la victime va révéler des complots beaucoup plus importants au sein de la bourgeoisie parisienne. La fuite de Louis XVI à la fin du premier tome et la démission provisoire de ses fonctions créent des tensions entre les grands noms de l'époque car chacun a quelque chose à y gagner ou à y perdre. L'auteur montre grâce à cette intrigue que les plus riches n'ont aucun scrupule à manipuler et à utiliser le petit peuple pour arriver à leurs fins... Discours qui, malheureusement, colle également à l'actualité.

Notons aussi que l'histoire du féminisme est évoquée grâce à Olympe de Gouge, fidèle amie de Victor et forte tête.

 

En bref, un deuxième tome qui permet enfin à Victor Dauterive de s'affirmer. Le sujet de l'intrigue est fort et très intéressant grâce à des recherches historiques appréciables pour un roman du genre. Distrayant et culturellement enrichissant, ce titre est une très bonne lecture !

 

Frise

 

Je remercie l'auteur pour m'avoir de nouveau fait confiance.

Ce roman me permet de participer au challenge gourmand, les gâteaux : «Pourquoi des armes ? Cela pourrait être des armes, des chevaux, des hommes ou des gâteaux fourrés de poison...»

Source: Externe

au challenge Pioche dans ma PAL, en duo avec Azilis.

Source: Externe 

au challenge Des gages ta PAL ! #7, pour la catégorie "Titre éponyme"

Source: Externe

et au challenge ABC 2016, lettre P.

Source: Externe

 

 

Du même auteur, sur le blog :

L'affaire des corps sans tête

 

Pour aller plus loin : La page Facebook de la série

 

Les éditions City - Où trouver ce titre ?

 

Source: Externe

 

 

 

-----

 

romans_policiers

 

Litt