Ou Séquestrée

 

Source: Externe

 

Ce dimanche-là, Annie, agent immobilier de 32 ans, avait prévu de vendre une maison grâce à une journée portes ouvertes. Mais son dernier client, un homme qui prétend s'appeler David, la fait monter de force dans sa camionnette.

Annie vient d'être enlevée. Son ravisseur l'emmène au cœur de la forêt et l'emprisonne dans une cabane. Son calvaire va commencer...

 

Frise

 

Je pense être la dernière à ne pas avoir lu ce livre... Mais l'erreur est réparée.

 

J'ai tout de suite accroché avec le style du roman. On assiste aux séances chez le psychologue d'Annie, la narratrice.

Ce choix de l'auteure nous permet de suivre la période de captivité de la jeune femme mais également sa vision des choses à l'instant où elle nous parle, quelques mois après sa libération et la fin de l'enquête. Le suspense est double : comment va-t-elle s'en sortir et qui est ce mystérieux kidnappeur ?

 

Annie a une personnalité que j'ai adoré. C'est la victime mais elle ne s'apitoie pas sur son sort en pleurnichant : elle a un soupçon d'ironie dans sa voix et son récit qui la rend plus forte. Elle sait que cette histoire l'a complètement changé et que certains de ses TOC sont sans doute irréversibles mais elle essaye d'avancer sans vouloir oublier mais plutôt avec l'espoir de surpasser ses peurs.

Les personnages secondaires sont un peu en retrait du fait de la narration à la première personne.

 

La première partie est très bonne. Les scènes de la captivité d'Annie sont très bien retranscrites, on a vraiment du mal à imaginer qu'elle ait pu survivre à cette pression psychologique.

Malheureusement, la seconde partie est moins rythmée ou, en tout cas, m'a paru plus longue. On se concentre beaucoup plus sur l'enquête, à savoir qui était le kidnappeur et pourquoi il a choisi Annie plutôt que quelqu'un d'autre. C'est intéressant, l'explication finale est vraiment bonne et plutôt inattendue malgré un détail qui peut tout révéler à un lecteur assidu de thriller. Cependant, j'ai nettement préféré les passages du début où Annie évolue avec son ravisseur.

Le dénouement est donc bien mené. Les personnalités de l'entourage d'Annie se dévoilent à ce moment-là et certaines réactions sont vraiment incroyables lorsque l'on repense au calvaire de l'héroïne.

 

En bref, c'est une très bonne lecture comme je m'y attendais. L'histoire est glauque à souhait et le personnage principal a un caractère qui me plaît énormément. Le seul bémol est un petit ralentissement en seconde partie, vite oublié grâce à un dénouement qui fait froid dans le dos.

 

Frise

 

Ce roman fait partie de ma PAL d'Automne 2016.

Il me permet de participer au challenge gourmand, les gâteaux : «Je t'ai parlé de l'histoire du gâteau ? Un gâteau à trois étages...»

Source: Externe

au challenge Des gages ta PAL ! #7, pour la catégorie «Un livre ayant moins de 400 pages»

Source: Externe

et au challenge Pioche dans ma PAL, en duo avec Azilis.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Où trouver ce titre ?

Dispo en poche chez Pocket

 

Source: Externe

 

 

 

-----

 

thrillers