Lizzy Gardner, tome 2.

 

Source: Externe

 

En 1989, Carol Fullerton, adolescente de 16 ans disparaît mystérieusement. Seule sa voiture est retrouvée sur le bord d’une autoroute de Californie. Vingt et un ans plus tard, sa mère, gravement malade, veut connaître la vérité avant de mourir et savoir ce qui est arrivé à sa fille…

En 2010, Diane Kramer disparaît subitement après avoir vidé son compte en banque. Sa sœur Andrea est convaincue que le coupable n’est autre qu’un gourou charismatique, spécialiste de la perte de poids et pour lequel Diane, obèse, nourrissait depuis quelque temps une véritable fascination…

Lorsque ces deux femmes désemparées par la disparition de leurs proches viennent tour à tour la consulter, la détective Lizzy Gardner n’a d’autre choix que de les aider. Lizzy sait en effet mieux que personne qu’abandonner n’est pas une option dans de telles situations : adolescente, elle a elle-même disparu, enlevée par un tueur en série. Un cauchemar qui l’a hantée pendant plus d’une décennie avant que son ravisseur ne soit enfin mis hors d’état de nuire.

Alors que la police a échoué, Lizzy se lance dans l’enquête, plus déterminée que jamais à prêter main-forte à celles qu’elle est la seule à pouvoir aider.

 

Frise

 

Je précise dès le départ que je ne savais pas que ce roman était un tome 2, détail qui a pu biaiser mon avis final.

 

Comme dans la plupart des thrillers, le récit s'ouvre sur un prologue relatant un épisode du passé. S'ensuit un événement du présent qui va faire resurgir l'affaire et nous mener sur une enquête. Ce n'est pas original mais cela marche toujours bien pour attiser la curiosité du lecteur.

Malheureusement, le roman est parsemé de nombreux retours sur la première enquête de Lizzy Gardner, elle-même ayant un passé assez lourd. Ces fréquents allusions coupent le rythme et frustrent celui qui n'avait pas connaissance de l'existence d'un premier tome.

 

Les trois personnages principaux féminins sont intéressants à suivre. Lizzy, Hayley et Jessica forment un trio sympathique grâce aux nombreuses disparités de caractère et de vécu qui les différencient. Jessica reste tout de même plutôt énervante face à ses deux collègues.

Le passé qui ressurgit fréquemment a l'air très complexe, ce qui est d'autant plus énervant lorsque l'on a pas toutes les clés pour comprendre.

 

Le sujet abordé par l'auteure est attirant : l'obésité et les nombreuses solutions/arnaques pour maigrir sont devenus des thèmes récurrents de notre quotidien. L'idée était intéressante mais finalement plutôt mal exploitée et expédiée trop rapidement. La cure proposée par le fameux gourou de la minceur avait un bon potentiel mais Theresa Ragan choisit de ne pas s'attarder sur les chapitres qui en parlent.

C'est dommage car, à la place, nous avons des indices sur l'enquête concernant Carol, disparue en 1989 ; enquête sans réel lien avec celle de 2010. D'ailleurs, le dénouement n'est pas convaincant sur ce point-là : de nombreuses questions restent en suspens.

 

En bref, attirée par le sujet de l'obésité, la superficialité de l'enquête est frustrante. Le thriller est trop court et mêle deux enquêtes donnant une sensation finale mitigée. Les personnages principaux restent plutôt attachants malgré le fait que ce roman ne soit pas explicitement vendu comme une suite.

 

Frise

 

J'ai lu ce roman grâce au site NetGalley et aux éditions AmazonPublishing que je remercie.

Source: Externe

Il me permet également de participer au challenge gourmand, les gâteaux : «D'innombrables paquets de biscuits et de préparations à gâteaux.»

Source: Externe

au challenge Pioche dans ma PAL, en duo avec Azilis.

Source: Externe

et au challenge Des gages ta PAL ! #7, pour les catégories «Moins de 400 pages», «Titre en un mot» et «Un livre éponyme»

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure 

 

Où trouver ce titre ?

 

Source: Externe

 

 

 

----

 

thrillers