Source: Externe

 

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur...

Condamné pour un meurtre qu'il n'a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l'ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu'il est reconnu innocent et libéré, ce n'est plus le même homme. Il n'a désormais plus qu'une seule idée en tête : se venger de cette société qu'il hait par-dessus tout.

Pour frapper ses bourreaux au cœur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu'à ce qu'une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature...


Frise

 

Ce titre m'a permis de découvrir Claire Favan... Alors, pari réussi ?

 

J'ai, au départ, été un peu décontenancée de voir que l'histoire avançait si vite. L'enfance de Max ainsi que son séjour en prison tiennent en quelques chapitres et je me demandais ce que l'auteure allait pouvoir nous raconter par la suite.

Cependant, cela n'empêche en aucun cas que le lecteur soit happé par le récit.

 

Je dois dire que je suis très contente d'avoir eu affaire à des personnages majoritairement masculin. C'est vraiment ma préférence car je trouve que les auteurs osent aller plus loin qu'avec des femmes, souvent plus fragiles.

Je n'ose pas trop en dire puisque le résumé ne s'attarde pas sur les prénoms ni sur l'importance de certains protagonistes. Leur histoire commune est vraiment touchante.

 

Comme dit précédemment, la première partie peut sembler rapide et un peu brouillonne. Mais l'auteure a une idée bien précise en tête et quand le thriller débute réellement, ce n'est que du pur bonheur !

Je ne sais pas si je peux comparer Claire Favan à Karine Giebel car je ne veux pas forcément que vous associez les deux noms mais la force des personnages et leurs destins sont vraiment des points communs qui m'ont sautés aux yeux. Il n'y a ni tendresse, ni apitoiement : ils sont malmenés aussi bien physiquement que psychologiquement.

Le thème de la vengeance est très bien abordé. L'évolution de Max est brutale et son désir de violence va complètement l'aveugler pour le changer en un manipulateur sans pitié. Le fait que cette machinerie utilise des enfants est, pour moi, la bonne idée, le truc qui fait que ce thriller est un cran au-dessus des autres. L'endoctrinement est bien retranscrit, la prise de conscience par la suite également.

Et le dénouement est à la hauteur du reste ! Pour une fois, l'auteur ne choisit pas de déposer les armes pour terminer son thriller en douceur. Claire Favan reste dans sa ligne directrice jusqu'au bout.

 

En bref, cette première rencontre avec Claire Favan est une franche réussite. Le petit coup de cœur pointe son nez pour ce thriller terriblement machiavélique mené avec une main de maître du début à la fin. Le lecteur est happé dès le départ et ne lâchera qu'à la dernière page, avec une sensation de ne pas en avoir eu encore assez !

 

Frise

 

J'ai lu ce roman grâce à NetGalley et aux éditions Robert Laffont. Merci d'avoir accepté ma demande !

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure

Du même auteur, sur le blog :

Serre-moi fort

 

Où trouver ce titre ?

 

D'autres avis sur 

Source: Externe

 

 

 

-----

 

thrillers

 

Coup de coeur