Les chroniques de Nadia Tesla, tome 1.

 

Source: Externe

 

Nadia ne garde pas de souvenirs heureux de son père. Homme solitaire et colérique, il a trouvé la mort lorsqu’elle n’avait que treize ans, laissant son passé enveloppé de mystère.

Lorsqu’un étranger prétend avoir connu son père durant sa jeunesse en Europe de l’Est, Nadia accepte de le rencontrer, et assiste à son exécution en pleine rue. Dans son dernier souffle, il lui révèle un indice incompréhensible, un indice qui envoie Nadia dans une chasse au trésor entre New York et l’Ukraine, terre de ses ancêtres. Elle y rencontrera un allié improbable : Adam, jeune prodige de hockey sur glace qui s’entraîne sur les bassins de refroidissement gelés de Tchernobyl.

Traumatisé physiquement et psychologiquement par les radiations, Adam cache un secret qui pourrait changer le cours du monde… à condition que Nadia le protège assez longtemps.

 

Frise

 

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl est un fait historique qui m'intéresse beaucoup mais je n'ai jamais rien lu sur le sujet.

 

Malgré le fait que les chapitres soient courts et que l'auteur rentre tout de suite dans le vif du sujet, j'ai eu un gros problème avec la traduction.

Je ne sais pas si cela vient du fait que la maison d'édition est canadienne et que, par conséquent, la traduction est faite pour un public canadien mais j'ai énormément buté sur certaines phrases : j'avais l'impression qu'il manquait des mots ou que le récit était parfois traduit littéralement, donnant une phrase française sans aucun sens...

 

Accrochez-vous car il y a un certain nombre de personnages, tous introduits tour à tour en début de roman et dont les relations sont plutôt complexes à saisir. On navigue entre mafia ukrainienne et gouvernement américain et j'ai parfois eu du mal à m'y retrouver.

Nadia, l'héroïne et personnage récurrente de cette future série, ne m'a pas vraiment marqué. Pour moi, Adam est le seul personnage touchant grâce à son histoire.

 

Le résumé nous promettait Tchernobyl mais malheureusement, ce fut trop court pour moi. Il faut déjà 150 pages à Orest Stelmach pour nous y amener et le lecteur n'y reste qu'à peine 24h pour repartir dans une course-poursuite. C'est dommage car les informations concernant le site sont très intéressantes et auraient mérité plus d'approfondissement. Le fait qu'une communauté de zoologistes et de scientifiques s'intéressent à la faune de la ville-fantôme ainsi que la particularité physique d'Adam qui, apparemment, découle de l'exposition de son père aux radiations sont vite expédiés.

Je n'ai pas trouvé qu'il y ait énormément de suspense puisque même si l'affrontement gentil-méchant est présent tout au long du roman, le prologue nous donne déjà le dénouement... Malgré tout, l'épilogue, lui, amène un rebondissement surprenant.

 

En bref, cette histoire plaira particulièrement aux amateurs d'action, de romans d'espionnage et de complots mafieux. Tchernobyl est sous-exploité, laissant un sentiment de frustration à celui qui aura craqué justement pour ce point-là... Néanmoins, le tour du monde à la recherche du fameux garçon qui venait du réacteur 4 reste une bonne découverte.

 

Frise

 

J'ai lu ce roman grâce à Livraddict et aux éditions Smart Cat, je les remercie pour l'opportunité.

Source: Externe

Il me permet également de participer au challenge gourmand, les gâteaux : «Nadia commanda un cappuccino décaféiné et une petite tranche de gâteau au fromage tiramisu.»

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Où trouver ce titre ? 

 

D'autres avis sur

Source: Externe

 

 

 

-----

 

thrillers