Source: Externe

 

Ailina et Gabriel sont unis par le sang, mais aussi par un étrange don. D'un simple contact, il repère les meurtriers. D'un simple contact, elle les élimine. Cependant, cette faculté secrète réclame son tribut.

Alors que Gabriel souhaite y renoncer, Ailina en jouit et s'égare... De rencontres en découvertes, sauront-ils faire face au danger ?


Frise

 

La promesse du thriller fantastique me tentait bien.

 

Ce roman est court et se lit très vite. J'ai d'abord eu l'impression de me plonger dans un livre jeunesse car tout est réuni pour que le lecteur rentre vite dans l'histoire.

Cependant, quelques scènes de sexe explicites m'ont remise dans le droit chemin ! Ce n'est pas un frein à la lecture mais je ne m'y attendais pas forcément, du moins pas aussi détaillées qu'Olivia Billington nous les livre.

 

Les deux personnages principaux sont sympathiques à suivre et assez attachants grâce aux états d'âmes qu'ils développent par rapport à leur don.

Ailina est peut-être un peu moins mature que son frère mais c'est peut-être également dû au fait qu'elle a finalement le meilleur coté du pouvoir, sans les conséquences que Gabriel peut ressentir.

En tout cas, le paradoxe entre les deux est extrêmement bien retranscrit : l'une croit contribuer au bien de l'Humanité, l'autre n'est pas sûr d'être si légitime que ça... Le combat entre le Bien et le Mal est sous-jacent, la relation entre Ailina et Gabriel beaucoup plus profonde qu'il n'y paraît.

 

L'intrigue me paraissait très intéressante. Les thèmes de la mort et de la légitimité de donner la mort sont très bien traités : les questions posées ont un développement qui pousse le lecteur à se demander ce qu'il ferait dans la situation des deux personnages. J'ai tout de suite désigné ce roman comme un mélange de la saga Insaisissable de T. Mafi et de la série Dexter : le pouvoir de donner la mort peut être exultant, l'utiliser pour la «bonne cause» excuse-t-il le fait que l'on fait justice soi-même, l'acte de mort est-il plus ou moins justifié lorsque l'on est en face d'un meurtrier ?

À mon sens, c'est le côté fantastique qui pèche un peu. L'explication de ce pouvoir arrive assez tardivement et j'aurais aimé en savoir plus sur ses origines ; sans être forcément nécessaire à la compréhension de l'histoire, une explication plus poussée n'aurait pas nui à l'action. D'autant plus que les divers retournements de situation sont assez prévisibles à cause de détails trop gros pour passer inaperçus.

Le dénouement permet de conclure de définitivement l'histoire. J'apprécie que l'auteure ait su se limiter à un one-shot, sans tomber dans la mode des trilogies.

 

En bref, le sujet principal de ce roman donne un intérêt tout particulier à une histoire un peu trop évidente dans son déroulement. Olivia Billington développe des questions profondes sur l'égalité des individus face à la mort dans un court thriller fantastique entraînant.

 

Frise

 

J'ai lu ce roman grâce aux éditions Nats et plus particulièrement à Merry que je remercie.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure

 

Où trouver ce titre ?

 

D'autres avis sur 

Source: Externe

 

 

 

-----

 

thrillers

 

fantastique