Source: Externe

 

Jeune paysanne innocente placée dans une famille, Tess est séduite puis abandonnée par Alec d'Urberville, un de ses jeunes maîtres. L'enfant qu'elle met au monde meurt en naissant.

Dans la puritaine société anglaise de la fin du XIXe siècle, c'est là une faute irrémissible, que la jeune fille aura le tort de ne pas vouloir dissimuler. Dès lors, son destin est une descente aux enfers de la honte et de la déchéance.


Frise

 

Un classique de temps en temps n'a jamais fait de mal... Même si cela fait un peu peur.

 

J'appréhendais énormément de me lancer dans cette lecture. J'aime beaucoup les auteurs classiques français comme Maupassant ou Zola mais les romans anglais me semblaient un peu plus complexes à lire.

Et bien, j'ai trouvé que la plume de Thomas Hardy est plutôt agréable à suivre. Certains passages de description sont assez longs mais tout à fait compréhensibles.

Le texte est découpé en sept parties donc les titres sont percutants et annonciateurs des épreuves que Tess va devoir endurer.

 

J'ai, par contre, un gros problème au niveau des personnages.

Tess, attachante et touchante au départ, devient vite énervante à cause des ses doutes permanents et à son incertitude niaise. Elle ne cesse de s'apitoyer sur son sort malgré le fait qu'elle ne veuille pas céder à la facilité.

Les personnages masculins sont également assez antipathiques. Leurs personnalités sont sans doute calqués sur les coutumes de l'époque, les hommes ayant le monopole de la séduction et des décisions importantes mais je n'ai quand même pas réussi à comprendre la plupart de leurs réactions.

 

Le résumé me faisait penser à Une vie de Maupassant.

Les conditions sociales de l'époque victorienne sont plutôt bien décrites par Thomas Hardy : le lecteur ressent la honte de Tess d'avoir été abusée, le malheur que cet événement entraîne sur sa propre personne mais également sur la réputation de sa famille entière. L'importance du nom est également abordée puisque tout commence lorsque le père de Tess apprend qu'il est peut-être le descendant d'un grand nom de l'Angleterre.

L'intrigue de base est plutôt intéressante mais les trop nombreux changements de direction de Tess ont fini par me perdre. L'intérêt que je portais à son avenir s'est vite amenuisé face à ses commisérations sans fin... J'ai même eu l'impression parfois qu'elle cherchait le malheur en faisant des choix qui s'annonçaient désastreux.

Le dénouement est tout de même surprenant car je ne pensais pas l'héroïne capable d'enfin être courageuse et d'assumer.

 

En bref, un classique anglais plutôt abordable. Malgré tout, l'héroïne de Thomas Hardy n'a pas réussi à me convaincre à cause de réactions et de choix incohérents et répétitifs... Le contexte de l'époque est tout de même un point important dans cette œuvre et permet de donner un peu d'intérêt au lecteur.

 

Frise

 

Lecture commune sur Livraddict.

Ce roman me permet de participer au challenge Lire sous la contrainte : Pas de déterminant.

Source: Externe

au challenge Pioche dans ma PAL, en duo avec Azilis.

 Source: Externe

et au challenge Des gages ta PAL ! #8, pour les catégories "Plus de 500 pages" et "Titre au féminin"

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur 

 

Où trouver ce titre ?

 

D'autres avis sur 

Source: Externe

 

 

 

-----

 

drame