Source: Externe

 

Au cœur de Chanzy, ville minière en plein déclin, trois femmes, deux hommes et un enfant se partagent une cour baptisée «l'Impasse». Tous ne survivront pas à la haine qui les lie.

Revenu sur les lieux de son enfance, le policier David Bertal suivra, au fil des vengeances et des trahisons, le chemin qui le conduira à affronter les acteurs de son passé.

Mais, entre doutes et remords, parviendra-t-il à déchirer le voile noir qui entoure la vie et les secrets de ceux qu'il a aimés autrefois ?

 

Frise

 

Tout comme les secrets de famille, j'adore les histoires de voisinage... ça sent très souvent des révélations inattendues !

 

Je n'ai rien à redire sur la plume de Estelle Tharreau. Fluide et entraînante, elle permet d'accrocher très vite à l'histoire malgré un premier chapitre compliqué au niveau de la mise en place des personnages.

 

En effet, les différents habitants de la fameuse impasse sont tout de suite introduits par l'auteure, ce qui m'a vallu un petit moment d'adaptation pour arriver à bien distinguer chaque personnalité ainsi que les liens qui unissait tout le monde.

David Bertal, le policier qui va enquêter sur le drame de l'Impasse est intéressant à suivre grâce à son passé : exilé à Paris puis finalement revenu dans son village natal, les réactions qu'il suscite sont nombreuses et ses remises en question crédibles. C'est peut-être le plus touchant des protagonistes car sa vie personnelle est assez éclatée mais sans être complètement à la dérive.

 

L'intrigue est vraiment très bonne ! J'ai adoré suivre l'enquête qui va déterminer qui a tué l'un des habitants de Chanzy alors qu'Estelle Tharreau mettait en avant des problèmes sociétaux récurrents dans ce genre de ville qui a connu son apogée à une époque révolue désormais. Le chômage, la précarité ainsi que les problèmes de violence dans les cités sont développés de façon intéressante et assez profonde pour un roman si court.

Le lecteur entrevoit également les manipulations politiques et les complots que l'envie de pouvoir peut engendrer. Cet aspect m'a rappelé ma lecture de Code 93 de Olivier Norek qui n'hésite pas à mettre les pieds dans le plat en dénonçant les dérives des cités et de leurs dirigeants politiques et administratifs.

Le personnage de David permet également d'aborder le thème de la famille et des origines.

L'enquête en elle-même est très bien menée puisque le suspense est à son comble du début à la fin : le lecteur suspectera chaque personnage sans se douter du dénouement qui le surprendra jusqu'à la dernière ligne.

 

En bref, Estelle Tharreau réussi à merveille le pari de nous livrer une intrigue complexe et complète sur 260 pages. Les personnages sont bien décrits, bien développés et leurs relations parfaitement maîtrisées sans mettre en retrait le contexte politico-social essentiel dans cette histoire. Je suis réellement bluffée par cette lecture que j’espérais bonne mais qui s'avère excellente !

 

Frise

 

J'ai lu ce roman grâce à Babelio et aux éditions Taurnada que je remercie.

Source: Externe

Il me permet de participer au challenge Des gages ta PAL ! #8, pour les catégories «Mon roman voit rouge» et «Titre au féminin»

Source: Externe

et au challenge Big Bang Littéraire pour le thème Thriller/Policier

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure

 

Où trouver ce titre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe

 

 

 

-----

thrillers