Tome 1 : La caverne des Bisons.

Source: Externe

Éool (prononcer é-oul), le héros, est un jeune homme qui vit au temps des Hommes debout, au temps du temps d’avant, au temps de la préhistoire. Membre du Clan des Bisons, le jeune Éool et son complice Adani vont être investis d’une mission qui marquera à jamais leur destinée. 

 

Frise

 

La Préhistoire est un contexte peu utilisé dans les romans.

 

La plume de Christine Machureau est fluide, ce premier tome est même classé en littérature jeunesse. De plus, la lecture est très instructive sur une période plutôt méconnue et surtout très lointaine : j'ai d'ailleurs appris que les nombres étaient déjà inventés et très utilisés. L'auteure nous instruit également sur les techniques de chasse ainsi que les outils fabriqués par les Hommes de cette époque.

J'ai tout de même tiqué à plusieurs endroits, notamment dans les dialogues et récits d'aventure où le vocabulaire et la syntaxe sont assez soutenus. Je peux comprendre le choix de l'auteure d'avoir mis l'accent sur le style mais j'ai parfois trouvé cet aspect anachronique.

 

Éool, le personnage principal, est plutôt attachant. On le découvre à un moment important de sa vie, son intronisation dans le monde des adultes, où des décisions doivent être prises, des sacrifices faits.

Sa complicité avec Adani est sympathique à suivre. Les personnages secondaires sont plutôt effacés mais certains prennent déjà une petite importance à la fin de ce premier opus.

 

L'intrigue m'a beaucoup plu. Cette introduction met en place la nouvelle vie d'Éool mais l'action ne reste pas statique : on se déplace, on se bat et on découvre de nouveaux horizons avec lui.

Le côté ésotérique est très présent mais je n'ai pas trop accroché avec la présence des Elfes et des Gnômes qui me paraissent plus cohérents dans des univers fantasy. Les rites chamaniques ont traversé les époques et les cultures et ont même encore une grande place dans certains peuples africains mais la légende elfique est, pour moi, plus contemporaine.

La deuxième partie de ce roman amène une profondeur au récit qui promet une suite très intéressante et encore pleine d'action et de découvertes. J'aime beaucoup lorsque l'auteur adapte son style à l'âge et à la maturité de son héros : ici, les premiers chapitres étaient gentillets et plutôt initiatiques puis l'on sent arriver les responsabilités sur les épaules d'Éool.

 

En bref, bravo à Christine Machureau d'avoir osé aborder une période historique rarement utilisée telle que la Préhistoire. Et c'est encore plus plaisant de lire ce genre de récit lorsqu'il est documenté et enrichissant comme celui-ci. Ce premier tome permet de s'attacher aux personnages principaux et de donner envie aux lecteurs de connaître la suite des aventures d'Éool et de ses acolytes.

 

Frise

 

J'ai lu ce roman grâce au site Simplement et aux éditions NumerikLivres que je remercie.

Source: Externe

Il me permet également de participer au challenge Lire en thème, Juillet : Un seul mot dans le titre

Source: Externe

et au challenge Bookineurs en couleurs, session Jaune.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteureLes autres tomes de la série (à venir)

 

Où trouver ce titre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe

 

 

 

-----

litt_rature_jeunesse