Le cycle des tempêtes, tome 1.

Source: Externe

Le jour de sa majorité, les sombres pressentiments de la princesse Erina se réalisent. Son frère Erik, le roi, est détrôné par un de ses féaux, qui s’est allié aux envahisseurs. Leur plus farouche conquérant, le duc Dambre, lance ses armées contre les terres du Nord. Après s’être miraculeusement échappée du château familial, Erina, contrainte à l’exil, entame un long périple accompagnée d’un gabarier et d’un chef de bande. Mais un assassin impitoyable, Morsange, soudoyé par ses ennemis, s’est lancé à sa poursuite. En chemin, la jeune femme découvrira la destinée tragique de ses parents, et peu à peu révélera sa véritable nature. Pendant ce temps, le tyran qui règne sur le territoire des Ombres attend son heure…

 

Frise

 

Il est assez rare d'avoir un personnage principal féminin dans une série fantasy.

 

La plume de Brice Milan est maîtrisée : il y a un vrai travail de mise en forme que l'on ressent dès les premiers paragraphes. Les descriptions de l'univers sont assez immersives et l'alternance des chapitres entre Erik et Erina permet d'avoir une vision globale du contexte perturbé.

 

J'ai beaucoup aimé découvrir Erik et Erina même si ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais. J'étais impatiente de connaître la princesse mais finalement, c'est la personnalité d'Erik qui m'a attiré au fur et à mesure des pages : le rôle de souverain qu'il doit endosser très jeune et les responsabilités qui lui incombent le rendent très mature.

Cependant, je trouve que l'ensemble des protagonistes sont assez manichéens : ce n'est qu'un premier tome, une introduction, et j'espère que leurs évolutions seront plus nuancées.

 

Le début de l'intrigue m'a bluffé grâce à un premier rebondissement inattendu qui remet directement tous les acquis de l'univers créé en jeu. L'action démarre donc sur les chapeaux de roue et plonge le lecteur au cœur des terres du Nord. Malheureusement, les enchaînements se révèlent vite plutôt prévisibles, notamment à cause de ce problème de personnages tout noirs ou tout blancs. Les différentes révélations n'ont pas fait mouche comme elles auraient dues.

Le côté magie reste un peu en retrait mais je pense que cet aspect-là aura une très grande importance pour les événements futures.

Néanmoins, le dénouement annonce une suite avec un rythme soutenu, dans la lignée de ce premier tome.

 

En bref, c'est un bon premier tome qui pose les bases tout en développant déjà l'intrigue politique. J'ai noté quelques défauts qui n'ont qu'une incidence minime sur l'ensemble et qui seront certainement atténués dans les prochains volumes. Bravo tout de même à l'auteur pour cette introduction captivante.

 

Frise

 

J'ai lu ce roman grâce au site Simplement et à l'auteur que je remercie.

Source: Externe

Il me permet de participer au challenge Big Bang Littéraire #2, Tome 1/One-shot et Fantasy.

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Le site de l'auteur - Où trouver ce titre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe

 

 

 

 

-----

fantasy