Source: Externe

 

Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. 
Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds. 
Un assassin va profiter de cette situation. 
Dès le premier crime, Adam décide d'intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est flic, et que face à l'espoir qui s'amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou. 

Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu'elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d'ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.

 

Frise

 

J'avoue que j'achète Olivier Norek les yeux fermés depuis ma lecture de son premier roman, c'est même d'ailleurs un des seuls auteurs que j'achète en grand format dès sa sortie.

 

Je suis complètement fan de la plume d'Olivier Norek : simple, brute et addictive, il est difficile de décrocher une fois embarqué dans un de ses romans. C'est effectivement le cas ici avec une première partie concernant Adam puis une seconde plus centrée sur Bastien pour ensuite les relier au coeur de la Jungle. Quelques flash-backs permettent de connaître le passé du premier et de sa famille en Syrie.

 

Ces deux personnages sont très attachants même si je garde une préférence pour Bastien, le flic père de famille qui essaye de concilier ses deux vies. Adam m'a paru plus froid, ce qui est compréhensible par rapport à son passé et à ce qu'il vit dans le roman.

Les personnages secondaires, l'équipe de flic de Calais ainsi que la famille de Bastien sont également bien développés et utiles à l'intrigue. Je suis ravie de découvrir Jade, une adolescente certes un peu rebelle mais intelligente et impliquée dans sa vie de famille, bien loin des clichés.

Si vous me connaissez un minimum, vous savez que j'ai complètement craqué pour Kilani, ce petit Saoudien perdu au milieu de cet environnement hostile.

 

Malgré la signature d'Olivier Norek, j'avoue que le thème de l'immigration n'est pas forcément ma tasse de thé. J'ai, en général, assez peu d'intérêt pour les sujets d'actualité brûlants comme celui-ci ou le terrorisme par exemple. Et finalement, le message fort de ce roman sur les conditions de vie des migrants n'est pas lancé à la figure du lecteur comme une morale bien-pensante mais est englobé dans une histoire, un quotidien et des sentiments variés. 

En effet, l'auteur aborde de nombreux points concernant le camp de réfugiés, les difficultés à l'intérieur mais aussi à l'extérieur pour les policiers, les divers trafics qui gravitent autour ainsi que la loi du silence qui y règne mais n'oublie pas de développer des scènes "normales" de vie, notamment au domicile familial de Bastien avec ses propres problèmes et difficultés. Il est également très intéressant de connaître le point de vue policier sur la situation, leurs sentiments d'impuissance et d'indignation face à tant d'injustice et de contradictions.

La première partie du roman nous met face à l'horreur du parcours des migrants, la traversée de la Méditerranée puis le voyage jusqu'à Calais qui leur permettra d'atteindre leur but ultime : l'Angleterre. L'intrigue policière arrive plus tard et reste en retrait mais apporte un suspense sous-jacent.

Le dénouement est à la fois surprenant et très émouvant, rempli d'espoir aussi. Je garde seulement une pointe de frustration concernant l'épilogue qui laisse en suspens quelques questions : j'aurai voulu être sure de l'avenir de chacun.

 

En bref, Olivier Norek signe un roman coup de poing sur l'état de l'immigration en France. Assez éloigné de sa première trilogie, il prend le parti de dénoncer des agissements que l'on préfère passer sous silence pour garder notre bonne conscience et continuer à se sentir humain lorsque des horreurs se passent sur notre territoire. Un sujet fort que je n'apprécie pas forcément mais mis en scène de façon intelligente sans ton moralisateur.

 

Source: Externe

  

J'ai lu ce roman à l'occasion de la session de février 2018 du challenge L'auteur du mois.

Source: Externe

Ce roman me permet de participer au challenge Big Bang Littéraire #3, pour les thèmes "Moyenne supérieure à 16.5/20" et "Plus de 100 votes sur Livraddict"

et au challenge Des gages ta PAL ! #10 pour le thème "Un E dans le prénom de l'auteur".

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Du même auteur, sur le blog

Victor Coste : Code 93, Territoires, Surtensions

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

Coup de coeur

thrillers

drame