Tome 1.

Source: Externe

 

Yeruldelgger, commissaire à la crim’ d’Oulan Bator, est appelé dans les steppes alors qu’il enquêtait sur le meurtre sauvage de trois chinois. Là-bas il découvre le corps d’une fillette, un crime qui le ramene directement vers son propre drame personnel, l’assassinat de sa fille cadette quelques années plus tôt. Au fil de son enquête Yeruldelgger et son équipe vont découvrir que les deux affaires pourraient être liées…

 

Frise

 

Ian Manook est un auteur que j'ai croisé quelques fois au détour d'un blog sans jamais vraiment m'y intéresser, l'offre du polar étant très vaste et ma wish-list déjà obèse. Gagné à Noël, ce titre a été l'occasion d'approfondir le sujet.

 

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur : c'est simple et fluide malgré quelques descriptions nécessaires pour planter le décor et les coutumes de la Mongolie. Les scènes de crime sont assez explicites mais Ian Manook sait détendre l'atmosphère grâce à ses personnages.

 

Ces personnages totalement atypiques, aux caractères bien trempés forgés par une culture bien particulière et des passés souvent lourds à porter. 

Le héros, Yeruldelgger, est très attachant : son histoire personnelle touche le lecteur et sa droiture face aux traditions force le respect. Son côté un peu plus trash dans sa vie professionnelle permet de nuancer l'ensemble et d'apporter du rythme. Son passé est plutôt bien développé même si certaines zones d'ombre persistent concernant notamment Sara, sa fille aînée.

Bien évidemment, j'ai craqué pour Gantulga, le gamin perdu de l'histoire et je suis ravie de savoir que je le retrouverai dans la suite.

 

L'intrigue de ce premier tome est très intéressante et permet d'introduire une culture assez méconnue : j'ai été surprise de découvrir les us et coutumes mongols à l'ésotérisme très prononcé avec un respect des anciens qui me parle beaucoup.

L'enquête est prenante, touchant des thèmes auxquels je ne m'attendais pas forcément. Quelques détails restent prévisibles comme le lien entre Yeruldelgger et la découverte du corps de la fillette mais les connexions sont plutôt bien amenées. Je déplore seulement des facilités à deux reprises, évitant à l'auteur de sacrifier un de ses personnages principaux mais donnant l'impression qu'il n'a pas réussi à se sortir de son intrigue initiale. 

Le dénouement conclut cette première enquête en étoffant l'histoire des personnages récurrents et en les soudant pour les prochains tomes. Malheureusement, le twist du dernier chapitre renforce le sentiment cité plus haut et ne m'a pas réellement surprise.

 

En bref, un premier tome de roman policier qui m'a agréablement surpris. Le personnage récurrent est atypique et très attachant, son histoire personnelle intéressante tandis que l'intrigue permet d'aborder la culture mongole, sa diversité et ses coutumes de façon approfondie. C'est une lecture divertissante et enrichissante pour moi.

 

Source: Externe

  

Ce roman me permet de participer au challenge Big Bang Littéraire #3, pour les thèmes "Moyenne supérieure à 16.5/20" et "Le prénom de l'auteur commence par une voyelle"

au challenge Loto littéraire #1 pour la boule n°60 : Premier tome

et au challenge Des gages ta PAL ! #10 pour le thème "Un personnage sur la couverture".

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur - Les autres tomes de la série

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

romans_policiers