Source: Externe

 

Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. 

 

Frise

 

Ce roman m'a été conseillé par une copinaute en début d'année et, le hasard faisant bien les choses, j'ai pu le découvrir rapidement.

 

J'ai tout de suite accroché au style de l'auteure : fluide et entraînant, j'espérais ne pas tomber dans le pathos et le larmoyant dès les premières pages. L'alternance des points de vue des membres de la famille permet également d'alléger le récit, d'apporter un peu de rythme et de mettre en avant chaque personnage de façon individuelle.

 

Les personnages étant assez nombreux, j'avais peur de ne pas m'y retrouver. Finalement, chacun a sa personnalité bien définie et il est très simple de les découvrir un à un et non pas comme un "tout", comme "la famille de Rabbit".

Ce panel de caractères permet d'aborder les différentes réactions face à la maladie d'un proche, à l'acceptation de la perte et à la façon de continuer à vivre malgré l'absence. 

J'ai bien sûr eu une préférence pour Davey, le frère de Rabbit qui n'ose pas montrer ses sentiments et sa peur, qui essaye de rester fort malgré son attachement à sa soeur cadette et aux souvenirs d'enfance encore très présents dans sa mémoire. Sa relation avec Juliet est également touchante et sincère. J'ai eu un peu plus de mal avec Molly, la mère, qui devient énervante à vouloir à tout prix se voiler la face et trouver une solution miracle qui n'existe malheureusement pas : je peux comprendre son désespoir mais elle entraîne tout le monde dans sa folie et n'aide pas ses proches à faire face.

 

J'ai aimé le parti pris de l'auteur de se servir de Rabbit comme du noyau de l'histoire sans la laisser accaparer l'attention : les chapitres la mettant en avant la décrivent sufissamment pour qu'on s'y attache et qu'on l'apprécie sans qu'elle devienne "la malade". Ces passages introduisent également un personnage que l'on ne connaît que du point de vue de Rabbit et qui a l'air d'avoir une place importante dans son enfance, son adolescence et son évolution. 

L'espoir que l'on peut retrouver dans les dialogues et les anecdotes des personnages est tout de même légérement noirci par le décompte des jours au fil des chapitres. Cependant, j'ai préféré me concentrer sur cette légéreté et ces petits moments de vie où l'on rigole avant de revenir sur Terre et de replonger dans la maladie.

J'ai beaucoup aimé les enjeux abordés, il est encore une fois question de l'après-Rabbit et non pas d'apitoiement. Le dénouement est forcément touchant puisque le sort de la jeune femme est scellé mais l'amour prend le dessus sur la tristesse. J'aurai néanmoins beaucoup aimé avoir un épilogue du genre "Un an après" pour quitter la famille Hayes en étant sure que tout va bien pour eux et qu'ils arrivent à vivre avec le souvenir d'une Rabbit joyeuse et rigolote comme elle aurait aimé que cela se passe.

 

En bref, c'est un roman touchant mais plein de légéreté et d'espoir malgré le sujet lourd de la maladie et de la fin de vie d'un proche. J'ai la chance de n'avoir jamais été confrontée à cette situation mais je pense qu'Anna McPartlin peut aider certaines personnes à passer le cap et à ne pas sombrer grâce à cette histoire pleine d'amour et de bienveillance.

 

Source: Externe

 

J'ai lu ce roman à l'occasion du BookClub Livraddict de Mars 2018 : L'Irlande.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

litt