Source: Externe

La France est secouée par de violentes manifestations. Le divorce entre le peuple et les politiques est consommé. L’espoir est mort.
Victime de ces troubles, Walter, jeune étudiant, est tué sous les coups de la police. Adrien, son meilleur ami, jure de ne pas laisser ce crime impuni. Emporté par sa haine des puissants, il va mener la révolte qui va l’emmener très loin. Mais jusqu’où est-il prêt à aller pour faire justice ?

 

Frise

 

Je suis toujours curieuse des découvertes en auto-édition.

 

Aurélien Grall a une plume fluide et agréable. Malgré les indices spatio-temporels, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire et à situer tous les personnages : il y a beaucoup de lieux et les heures sont indiqués mais sans réels repères au niveau de l'année ou des mois qui passent. On sent tout de même que l'intrigue se déroule très près de notre quotidien.

 

Les personnages, assez nombreux eux aussi, auraient peut-être mérité un peu plus d'approfondissement.

Si Adrien et son évolution sont intéressants, certains détails restent flous et amènent parfois un manque de crédibilité à certains événements forts du récit.

Catherine/Kate semble également importante mais ses interventions sont rapides et peu développées. De plus, son lien avec le projet ALIENOR qui a fait l'objet d'un autre roman de l'auteur (sans lien apparent avec ce titre-là) donne au lecteur la sensation d'avoir raté un épisode...

 

L'intrigue aborde des sujets captivants et très actuels : violences policières, manifestations, précarité de la classe moyenne, etc. Les premiers chapitres sonnent étrangement réalistes à nos oreilles. Néanmoins, la première moitié du roman a eu du mal à me convaincre. Beaucoup de passages sont survolés et cette impression de facilité refait surface, notamment lorsque Adrien demande une armée à un membre du gouvernement... qui accepte quasiment sans broncher ! Je ne pense pas (enfin, je n'espère pas !) cela possible aussi facilement.

La seconde partie est meilleure selon moi et sauve cette lecture grâce aux complots politiques et à la lente déchéance du héros dont les similitudes avec Adolf Hitler m'ont fait tiqué plusieurs fois. Effectivement, la révolte des citoyens, leur ras-le-bol général amène un climat très tendu où les extrêmes montent en puissance mais la quête de pouvoir et de puissance finit par faire tourner les têtes.

Le dénouement est plutôt cohérent avec l'ensemble et conclut bien l'intrigue générale.

 

En bref, un roman dont les aspects sociaux et politiques font froid dans le dos. Cependant, un manque de développement sur certains points met en péril la crédibilité de l'intrigue et de ses personnages ainsi que l'intérêt du lecteur pour le destin d'Adrien qui se révèle extrêmement intéressant en seconde partie.

 

Source: Externe

 

J'ai lu ce roman grâce au site Simplement et à l'auteur, que je remercie.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin :  La bibliographie de l'auteur

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

 

thrillers