coups de vent

 

Cet article me permet de vous parler des livres que j'ai lus mais auxquels je n'ai pas le temps de consacrer une chronique complète et détaillée comme d'habitude. Je vous présenterais donc ces œuvres en quelques mots...

 

 

La daronne de Hannelore Cayre

Source: Externe

Comment, lorsqu’on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l’existence… qu’on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l’eau tout en élevant ses enfants… qu’on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d’heures d’écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir… on en arrive à franchir la ligne jaune ? Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d’un Go Fast et on le fait l’âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt… disons… un détachement joyeux. Et on devient la Daronne.

 

En bref, un roman noir court et captivant grâce à un personnage principal très original pour le genre. L'intrigue se tient bien et est ancrée dans le quotidien des cités parisiennes, je regrette seulement de ne pas en avoir eu plus même si le final est correct et conclut le tout d'une manière satisfaisante.

Malgré tout, de nombreuses pistes de réflexion sont abordées comme le chomage et la précarité des banlieues, l'entraide sociale, etc.

Roman Policier - Editions Métaillié - 176 pages

 


 

Source: Externe

Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb

Parce qu'elle ne bouge pas et ne pleure pas, se bornant à quelques fonctions essentielles - déglutition, digestion, excrétion -, ses parents l'ont surnommée la Plante.
L'intéressée se considère plutôt, à ce stade, comme un tube. Mais ce tube, c'est Dieu. Le lecteur comprendra vite pourquoi, et apprendra aussi que la vie de Dieu n'est pas éternelle, même au pays du Soleil levant... 

 

Amélie Nothomb est, de base, une auteure qui ne m'attire pas spécialement... Sa notoriété et son extravagance me faisant un peu fuir. J'ai été agréablement surprise par Barbe bleue, un peu moins par Le fait du prince mais je suis restée totalement hermétique à ce titre-là. Ses écrits auto-centrés ne m'intéressent pas, le contenu me semblant "vide" malgré un côté philosophique qui pourrait être intéressant mais noyé dans du bla-bla sans intérêt pour moi.

 

Littérature Contemporaine - Editions Livre de Poche - 156 pages

 


 

La décision de Isabelle Pandazopoulos

Source: Externe

En plein cours de maths, Louise, jeune fille sans histoires, excellente éléve de Terminale S, a un malaise. Samuel, le délégué, l’accompagne aux toilettes. Du sang s’écoule, Louise ne répond plus. Hémorragie ? Suicide ? Alors que s’est-il vraiment passé ? En état de choc, la jeune fille ne peut accepter la réalité. Pourtant, il lui faut décider du sort de son enfant : le garder ou le confier pour adoption. Elle n’a que quelques semaines. Et un long chemin à faire…

Le sujet du déni de grossesse m'intéressait beaucoup, j'étais donc très curieuse de lire ce roman, d'autant plus qu'il est plutôt orienté jeunesse et vise donc la majorité des jeunes filles qui sont concernés par ce problème. Dans l'ensemble, je suis plutôt convaincue par les différents points de vue et la justesse des propos tenus par l'auteure : incompréhension de l'héroïne, parents complètement perdus, amis et connaissances curieux, etc. 

Je suis juste légèrement déçue par le dénouement et l'explication du drame qui me semble trop pathos par rapport au reste. Je pense que le message aurait été tout autant fort et percutant avec une explication lambda, sans tomber dans ce genre de drame.

Littérature jeunesse - Editions Gallimard, collection Scripto - 246 pages

 


 

Le pacte des vierges de Vanessa Schneider

Source: Externe

2008, Gloucester, États-Unis. Dix-sept jeunes filles d’un même lycée tombent enceintes en même temps. Stupeur dans la ville. La rumeur publique fait état d’un pacte. Les gamines se seraient concertées pour faire et élever leurs enfants ensemble. Qu’en est-il exactement ?
À une journaliste venue enquêter sur l’événement, quatre d’entre elles se racontent. Leurs voix se succèdent pour évoquer le «groupe», leurs relations, le mystère de leur grossesse multiple et ce pacte, qui leur permet d’échapper au quotidien d’une ville portuaire où le chômage et ses conséquences déciment les familles et laissent peu de place à un avenir meilleur.

 

Je tombe régulièrement sur le téléfilm (M6 ou TF1) qui reprend cette histoire assez surprenante d'un pacte entre plusieurs adolescentes d'un même lycée.

Ce roman est plutôt court et succinct, avec une plume très journalistique reprenant un système de témoignage qui ne permet pas vraiment de s'immiscer dans le quotidien de ces filles. Malgré tout, j'ai aimé découvrir la version écrite de ce phénomène mais surtout d'avoir la vision d'adolescentes sur une vie rurale, des conditions de vie précaires et des enfances perturbées : je n'aime pas spécialement dire que le passé et l'éducation sont fatalement liés à ce que l'on devient en grandissant mais preuve en est que cela joue beaucoup... 

Témoignage - Editions Stock - 191 pages 

 

 

 

 -----

coup_de_vent_couv