Source: Externe

 

États-Unis, demain. Avortement interdit, adoption et PMA pour les femmes seules sur le point de l'être aussi.

Non loin de Salem, Oregon, dans un petit village de pêcheurs, cinq femmes voient leur destin se lier à l'aube de cette nouvelle ère. Ro, professeure célibataire de quarante-deux ans, tente de concevoir un enfant et d'écrire la biographie d'Eivor, exploratrice islandaise du XIXème. Des enfants, Susan en a, mais elle est lasse de sa vie de mère au foyer - de son renoncement à une carrière d'avocate, des jours qui passent et se ressemblent. Mattie, la meilleure élève de Ro, n'a pas peur de l'avenir : elle sera scientifique. Par curiosité, elle se laisse déshabiller à l'arrière d'une voiture... Et Gin. Gin la guérisseuse, Gin au passé meurtri, Gin la marginale à laquelle les hommes font un procès en sorcellerie parce qu'elle a voulu aider les femmes.

 

Frise

 

Lorsque j'ai découvert le résumé de ce titre, j'ai tout de suite voulu le lire !

 

Dès les premières pages, on comprend que l'on est tombé sur un roman à part. Le récit est découpé en quatre points de vue féminins ponctués par des passages de la vie d'une femme du XIXè siècle.

Le ton peut paraître froid mais l'auteure m'a complètement embarqué dans ces cinq destins différents qui ne le sont peut-être pas tant que ça... Elle nomme ses personnages par leurs fonctions (biographe, guérisseuse, épouse, etc.) et reste très impartiale dans son développement mais cela n'empêche pas de sentir un vrai lien se créé entre le lecteur et ces femmes.

 

Les héroïnes sont toutes très intéressantes. Entre la quarantenaire célibataire, l'épouse à la vie prévisible, l'ado qui a de grands projets, l'ermite de la forêt aux airs de sorcière ou encore l'aventurière, elles sont attachantes et vont avoir un parcours passionnant. J'ai évidemment une préfèrence pour Gin, la guérisseuse et son tempérament libre et a priori sans attache.

Les personnages secondaires sont très nombeux mais retrouvent plus ou moins dans la vie de chaque femme : les liens sont donc souvent rappelés et les relations se tissent peu à peu.

 

Le résumé me rappelait étrangement La servante écarlate de Margaret Atwood par le côté patriarcal du monde futuriste mais tout de même très proche de nous. Finalement, si certains aspects se recoupent, l'univers de Leni Zumas m'a paru beaucoup plus crédible à grande échelle car la politique mise en place se rapproche de certaines mesures que l'on connaît déjà et qui font débat actuellement. De plus, ces mesures me semblent plus insidieuses, moins radicales que celles, extrêmistes, de La servante écarlate

Le récit aborde notamment le sujet de la Procréation Médicalement Assistée et de l'avortement, la notion de famille et sa composition "normale", à savoir un père et une mère. La question de la maternité est donc le point central de cette histoire et l'auteure l'exploite de différentes faons afin de montrer que chaque femme a ses propres envies et besoins mais qu'elle devrait également toujours avoir le choix de les assumer pleinement. 

Si le rôle de l'épouse et sa remise en question m'a beaucoup plu pour les pensées tabous qu'il soulève, je regrette peut-être que celle qui choisit l'avortement soit la plus prévisible. Certaines révélations sont aussi largement déjà vues mais cela permet de créer des liens forts entre les personnages et montrer que ces destins parfois à l'opposé les uns des autres peuvent se cotoyer et avoir plus de points communs que l'on ne croit.

L'intrigue de fond n'est pas vraiment haletante mais le lecteur sera absorbé par ces morceaux de vie tout en découvrant en parallèle l'histoire courageuse d'Eivor, une des premières exploratrices.

 

En bref, un premier roman percutant sur la maternité et le rôle des Femmes dans la société. Leni Zumas joue avec son univers et laisse le lecteur dans le flou quant à l'époque plus ou moins proche dans laquelle les quatre héroïnes évoluent : un monde patriarcal moins malsain que celui créé par Margaret Atwood mais d'autant plus effrayant de crédibilité.

 

Source: Externe

 

J'ai lu ce titre grâce au site NetGalley et aux éditions Presses de la Cité que je remercie.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

SF