Source: Externe

 

Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n'a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe.
Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d'arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C'est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l'attendent.
Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues, dont les vies vont bientôt ne plus tenir qu'à un fil.

 

Frise

 

J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman à cause du style de l'auteur, et en furetant sur les blogs des copinautes, peut-être surtout à cause d'une traduction maladroite... En effet, Michael Farris Smith utilise beaucoup de longues phrases descriptives, ponctuées de "et", ce qui semble être assez fréquent dans la langue américaine mais qui se traduit généralement par des virgules en français. Il y a également peu de dialogues direct, les interactions entre les personnages sont intégrées dans le récit.

Cependant, j'ai aimé l'alternance des points de vue de Maben et Russel, les deux personnages principaux.

 

Ces deux personnages sont forcément touchants par leurs histoires personnelles et le moment où le lecteur arrive dans leurs vies respectives : Maben fuit avec sa fille et un sac regroupant toutes leurs affaires tandis que Russel sort de prison et tente de reprendre une vie normale malgré les vieilles rancunes qui persistent... On les sent abîmés, fatigués et blasés de cette vie qui ne leur a pas fait de cadeaux. J'aurais apprécié en savoir encore plus sur eux, que l'on développe plus profondément leur passé même si les liens qui les réunissent sont petit à petit dévoilés.

Idem pour les personnages secondaires, notamment le père de Russel qui semble avoir lui aussi vécu des moments tragiques.

 

J'ai par contre tout de suite plongé dans cette ambiance typiquement américaine où armes, bières et pick-ups sont légions et où ces petites villes encore bien rurales sont des décors parfaits pour créer des histoires sombres et glauques. Le lecteur est conditonné dès les premières pages à tomber dans la noirceur et le désespoir... Si vous avez déjà le moral dans les chaussettes, passez votre chemin car ce n'est pas ce titre qui va vous aider à sortir la tête de l'eau ! 

La problématique du regard des autres et surtout de la réputation est bien développée dans ce roman : la peine de prison paraît gravée sur la peau du repenti tandis qu'une mère célibataire sans aucune ressource apporte tout de suite de la méfiance et des sous-entendus à des personnes qui ne connaissent absolument pas le pourquoi du comment. 

La catastrophe semble malheureusement inévitable dès le départ : ce genre d'histoire ne peut que mal se terminer malgré tout l'attachement que l'on peut avoir pour les personnages. La seule lueur d'espoir vient du père de Russel qui, malgré son tempérament dur aux premiers abords, est finalement très attaché à son fils et beaucoup en demande de relations humaines.

Le dénouement est donc très émouvant et conclut cette histoire d'une manière convaincante même si je serai bien restée plus longtemps auprès de Russel, Maben et les autres.

 

En bref, de la littérature américaine comme je les aime avec des personnages que l'on aime tout de suite. Ce roman noir est vraiment une très bonne lecture malgré un style ou une traduction qui m'a laissé perplexe sur quelques dizaines de pages... Cependant, l'histoire et le destin des protagonistes prennent le dessus pour nous amener jusqu'à un dénouement maîtrisé.

 

Source: Externe

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

litt

drame