Les sentiers des astres, tome 1.

Source: Externe

 

Quelque part dans la nordique forêt du Vyanthryr, les gabarres du capitaine Rana remontent le fleuve vers les sources sacrées où réside le Roi-diseur, l’oracle dont le savoir pourrait inverser le cours de la guerre civile. À bord, une poignée de guerriers prêts à tout pour sauver leur patrie. Mais qui, parmi eux, connaît vraiment le dessein du capitaine ? Même le Barde, son homme de confiance, n’a pas exploré tous les replis de son âme. Et lorsque les bateliers recueillent un moribond qui dérive au fil de l’eau, à des milles et des milles de toute civilisation, de nouvelles questions surgissent. Qui est Le Bâtard ? Que faisait-il dans la forêt ? Est-il un danger potentiel, ou au contraire le formidable allié qui pourrait sauver l’expédition de l’anéantissement pur et simple ?

 

Frise

 

J'appréhendais cette lecture car la fantasy est encore un genre littéraire que je découvre, les mondes imaginés par les auteurs sont souvent très denses.

Et c'est bien le cas ici mais Stefan Platteau a une écriture qui permet de s'immerger rapidement : beaucoup de détails, de descriptions, énormément d'inspirations diverses et variées mais un réel talent de conteur avec une pointe d'humour toujours cachée au détour d'une phrase qui donne au lecteur la possibilité de souffler et de se sentir proche des personnages.

L'alternance entre le récit de Manesh le Bâtard et celui de Fintan le Barde amène un rythme qui aurait pu faire défaut à l'histoire linéaire de l'un ou l'autre.

 

Les personnages sont nombreux puisque onze individus naviguent sur la gabarre qui recueillera Manesh tandis qu'une deuxième suit non loin derrière. S'ajoutent encore les protagonistes relatifs à l'enfance de Manesh ainsi que les ennemis qui peuplent les berges du fleuve. Malgré tout, on s'y retrouve assez bien car l'auteur maîtrise sa trame et chaque action est bien définie.

J'ai beaucoup aimé découvrir Manesh bien sûr, à l'enfance riche en évènements mais également la communauté de la gabarre, soudée, aux personnalités atypiques. Stefan Platteau arrive même à planter une femme et une enfant dans son décor très masculin : je suis d'ailleurs très curieuse d'en apprendre plus sur elles deux (le tome 2 est apparemment centré sur le point de vue de la femme).

 

Il y a bien trop de choses à dire de l'intrigue de ce premier tome ! Malgré le côté contemplatif et introductif de ces 700 pages, le lecteur en prend déjà plein les yeux avec l'évocation de différentes tribus et peuples très originaux : entre homoncules dénudés, armée de porcs sanguinaires et géants, l'univers foisonne d'informations et d'interactions qui vont faire basculer la quête de Rana et ses co-équipiers.

L'univers fluvial est très présent et l'on sent le travail de recherche de l'auteur pour donner à son lecteur un roman de qualité. Idem pour les nombreuses influences qui s'entremêlent et se marient plutôt bien malgré ce que l'on pourrait penser au départ.

Le dernier tiers m'a cependant semblé un peu long, ma concentration étant peut-être un peu moins au rendez-vous aussi... Et paradoxalement, cette partie est en fait la plus rythmée, la plus rapidement expédiée et donne enfin au lecteur et au Barde les réponses que le récit de Manesh amenaient au fur et à mesure ! L'on comprend enfin comment l'homme a pu se retrouver au milieu du fleuve attaché à un arbre, blessé et inconscient. Et finalement, cela va très vite et l'aspect politique prend toute son ampleur. 

Le dénouement est intéressant et l'auteur nous laisse dans le flou jusqu'à la lecture du prochain tome quant à l'avenir de ses personnages et de cette quête qui ne fait que commencer.

 

En bref, un premier tome de fantasy qui pose bien les bases de l'univers créé tout en apportant déjà de la matière à l'intrigue. Stefan Platteau maîtrise son sujet et happe le lecteur grâce à une plume magnifique, des personnages attachants et une mythologie parfaitement huilée. Seul bémol, le derniers tiers semble s'essouffler et des informations primordiales sont évoquées de façon succincte. Une saga qui commence bien en tout cas !

 

Source: Externe

 

J'ai lu ce livre grâce au blog Bookenstock et son rendez-vous "Le mois de..." ainsi qu'aux éditions J'ai Lu que je remercie.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : Les autres tomes de la saga - L'interview participative de l'auteur

 

Où trouver ce titre ?

 

D'autres avis sur 

Source: Externe

 

 

-----

fantasy