Source: Externe

  

Alywen, une fillette de douze ans  égoïste et caractérielle, se rend, comme tous les mercredis, à l’hospice des «Oiseaux de paradis» pour tenir compagnie à sa grand-tante. Alors qu’elle se désespère en écoutant les récits décousus de son ancêtre, une femme étrange fait irruption dans la salle commune de la pension. Elle est splendide avec sa longue chevelure blanche et ses yeux d’ambre. 
La curieuse dame convie la fillette à la suivre dans sa chambre et après lui avoir remis une amulette, entraîne l’adolescente dans ses souvenirs. 
Alywen découvrira que cette vieille femme blanche se prénomme Alayanne et qu’elle est la dernière représentante du peuple des Elfes. Elle partagera ainsi les péripéties parfois drôles et parfois dramatiques de cette touchante créature de la forêt.

 

Frise

 

J'ai tout de suite accroché à la plume de l'auteure. Adenora Ker arrive à mêler une écriture soignée et poétique à la facilité de lecture qu'une roman jeunesse demande : les chapitres sont assez longs mais aérés et rythmés entre la vie chaotique de la jeune fille Alywen et les souvenirs d'Alayane.

 

La personnalité d'Alywen était clairement indiquée dans le résumé mais c'est toujours compliqué pour moi d'arriver à passer outre un caractère qui m'insupporte... et c'est le cas ici ! La jeune fille est en pleine crise d'adolescence suite à la perte de son père et à l'entrée au collège qui apporte son lot d'émotions et d'hormones. Certaines de ses réactions sont à la limite de l'irrespect mais son évolution grâce à l'aventure qui se joue dans le roman va lui apporter un peu de maturité et surtout lui faire prendre de la hauteur face à ses problèmes et sa situation. 

Cependant, je trouve également que la mère n'arrive pas à être à la bonne place, rabaissant sa fille et la jugeant négativement à chaque intervention. Seule Alayane saura aborder Alywen d'égale à égale pour la faire grandir.

 

La première partie de l'intrigue est assez classique pour un roman fantastique jeunesse : cette héroïne "normale" qui va se retrouver catapulter dans une prophétie et un univers qui la dépasse complètement. Néanmoins, les voyages dans le temps imaginés par l'auteure arrivent à renouveler l'histoire de base et inculquer des valeurs à Alywen ainsi qu'aux jeunes lecteurs. Effectivement, chaque valeur fondamentale est abordée ici d'une façon subtile mais tout à fait compréhensible pour les jeunes lecteurs. 

J'ai beaucoup aimé le fait de retrouver des personnages légendaires tels que Arthur et Merlin l'Enchanteur mais également Léonard de Vinci : cela permet d'ajouter un côté historique et culturel très intéressant qui permet d'en apprendre plus et/ou de vouloir en savoir plus sur des périodes de l'Histoire. Je regrette peut-être seulement de ne pas en savoir plus sur le peuple des elfes et la vie d'Alayane avant que sa communauté rencontre des problèmes : cet aspect merveilleux que l'on imagine tous est mis en retrait.

La morale de l'histoire est plaisante et place l'âme d'enfant du lecteur adulte au premier plan tandis que le jeune lecteur y verra un message d'espoir malgré les mauvaises expériences et les désillusions de l'adolescence : finalement, tout est possible tant que l'on y croit !

 

En bref, un roman fantastique jeunesse plaisant à lire pour tous : les plus jeunes se retrouveront dans les problématiques de l'héroïne adolescente tandis que les adultes auront plaisir à découvrir la plume maîtrisée d'Adenora Ker et à re-découvrir leur âme d'enfant. Une lecture rythmée et intéressante grâce aux voyages dans le temps et aux rencontres surprenantes.

 

Source: Externe

 

 

J'ai lu ce roman grâce au site Simplement et aux éditions du Saule que je remercie.

Source: Externe

 

 

Où trouver ce livre ? (Sortie le 09.01.2019)

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

fantastique

litt_rature_jeunesse