Source: Externe

  

Nell, Francie et Colette font partie d'un groupe de jeunes mères de Brooklyn qui ont fait connaissance pendant leur grossesse. Le soir du 4 Juillet, pour échapper quelques heures à leur quotidien, elles décident d'organiser une virée dans un bar : un répit bienvenu en ce premier mois d'été caniculaire. Elles parviennent même à convaincre Winnie, la mère célibataire du groupe, de confier son nouveau-né à une baby-sitter. Mais lorsque Winnie rentre chez elle et découvre que son fils a disparu, la soirée tourne au drame. 

 

Frise

  

La plume de Aimee Molloy est fluide et plutôt agréable. Les nombreux changements de points de vue sont assez déroutants au départ tandis que les retranscriptions de mails des "Mères de Mai" permettent de se repérer plus facilement dans la chronologie du récit.

 

Les personnages sont effectivement assez nombreux : le groupe de mères, leurs maris puis les nouveaux-nés, ainsi que les personnages secondaires relatifs à l'enquête.
De plus, je trouve que la plupart manquent de développement. L'auteure met beaucoup l'accent sur la maternité et la relation mère-enfant mais enferme également ses héroïnes dans un rôle unique, sans montrer au lecteur leurs personnalités en entier. Quelques révélations nous en dévoilent plus sur le passé et la vraie nature de chacune mais pas encore assez selon moi. Je n'ai pas réussi à m'attacher à aucune d'entre elles tellement leurs préoccupations me semblent lointaines et que leurs discours tournent toujours autout du même thème.
Le kidnapping est un procédé vu et revu dans les thrillers et les téléfilms mais j'aime toujours découvrir une nouvelle vision des choses et j'espère à chaque fois une touche d'originalité qui arrivera à me scotcher. Malheureusement, ici, pas vraiment de surprise ni de suspense... J'ai eu, dès le départ, un gros problème concernant les dialogues des mères, beaucoup trop tournés sur elles-mêmes et leurs petits problèmes : dès les premières pages, l'égoïsme déborde de leurs paroles et de leurs actes, ce qui s'avèrera être décisif pour l'intrigue d'ailleurs.
De plus, je trouve dommage que l'auteure conçoive la maternité de la façon dont elle la décrit ici. Il y avait tellement de choses à développer, notamment du côté de la pression sociale mais j'ai eu l'impression d'être en huis-clos dans ce groupe de nouvelles mamans. On aborde rapidement cet aspect mais l'on revient ensuite bien vite à des problèmes plus terre à terre et sans grand intérêt pour l'histoire.
Le final est cohérent avec l'intrigue globale et tient la route dans les explications données mais l'effet de surprise n'est plus là depuis un moment malheureusement.
 

En bref, un thriller psychologique qui ne tient pas ses promesses selon moi. Le thème de la maternité ouvre de nombreuses portes et permet de développer de nombreux sujets connexes : malheureusement, Aimee Molloy se concentre sur des problèmes qui ne toucheront certainement que les lectrices qui sont déjà mères et qui pourront peut-être se reconnaître dans les personnages féminins. Un clivage qui perd les autres lecteurs en route, la prévisibilité de l'intrigue n'aidant pas à rester captivé.

 

Source: Externe

  

J'ai lu ce roman grâce à NetGalley et aux éditions que je remercie.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure

 

Où trouver ce livre ? 

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

thrillers