Source: Externe

  

Que peut-il y avoir de commun entre une fillette, un ex-taulard et une mère de famille ? "L'humanité en moins" met en scène trois personnages qui ont, à un moment de leur existence, perdu leur humanité aux yeux de la société. Trois personnages, trois récits parallèles, une même histoire. 

 

Frise

  

J'ai tout de suite accroché à la plume de Karine Vivier, fluide et très addictive. Grâce à des chapitres courts, les changements de points de vue s'alternent facilement sans que le flou du début importune le lecteur dans la compréhension de l'intrigue : on se laisse guider par l'auteure, on navigue entre les personnages et les différentes scènes.

 

Le résumé parle de trois personnages mais c'est surtout trois noyaux familiaux qui se rencontrent par hasard et vont former ce roman noir. Des rencontres, des situations quotidiennes qui tournent au désastre vont se succéder et amener le lecteur dans l'intrigue.
J'apprécie énormément le choix courageux de Karine Vivier de mettre en scène un enfant, une petite fille qui va, elle aussi, révéler sa part d'inhumanité dans tout ce qu'elle a de plus naïf et innocent.
Les autres personnages sont plus classiques puisque l'on rencontre un couple à la dérive, une veuve qui se raccroche à ce qu'elle trouve, un repenti qui voudrait se faire oublier...
L'intrigue est courte mais très efficace. Malgré le peu de pages, Karine Vivier arrive à nous plonger dans le décor sombre mais malheureusement très réaliste d'une violence secrète, d'un quotidien ordinaire qui dégénère petit à petit jusqu'au drame qui n'arrive normalement qu'aux autres...
L'auteure écrit avec brio une histoire qui permet d'aborder plusieurs sujets, notamment cette humanité qui est censée nous définir mais qui, pour une raison ou une autre, s'écrase parfois sous des actes immoraux, basculant dans l'horreur totale.
Le dénouement est d'autant plus fort que la petite fille prend la parole et montre la part de noirceur de l'enfance qu'une situation familiale précaire peut exacerber. Le lecteur ne pourra s'empêcher d'avoir une multitude de sentiments ambivalents.
Le coup de coeur n'est pas loin mais le dénouement, bien que réussi et cohérent, n'est peut-être pas celui auquel je m'attendais. Néanmoins, je comprends le choix de l'auteure et n'aurait pas forcément plus apprécié une autre version.
 

En bref, on pourrait penser que le mélange des trois histoires décrites ici nécessiterait plus d'approfondissement mais finalement, l'auteure nous en livre ni trop peu ni pas assez : elle trouve le juste milieu qui donne à son roman le suspense dont il a besoin et la vitesse dont le lecteur a besoin pour rester scotché. Un premier roman prometteur !

 

Source: Externe

  

J'ai lu ce roman grâce au site Simplement et à l'auteure que je remercie.

Source: Externe

 

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

thrillers

drame