Source: Externe

  

Un fait divers, largement relayé par les médias va contraindre Nicolas, jeune quadra, à affronter son passé.

L’affaire démarre par un banal accident de la route dont un vieil homme est victime. Les enquêtes qui vont en découler, celles du Capitaine Joly et du jeune journaliste Didier Moreau vont arriver aux mêmes conclusions inquiétantes.

Comment vont réagir les deux hommes face au passé trouble de Jules Laedge miraculeusement sorti vivant de son accident ? Quel comportement va devoir adopter Nicolas face à ces trois personnages rencontrés au détour de sa propre enquête ?

 

Frise

  

La plume de Thierry Jaëglé est efficace. Le découpage de son récit permet une lecture fluide et prenante grâce à des sous-chapitres courts et de grandes parties qui découpent l'histoire de façon cohérente.

On ressent le côté autobiographique du roman dans certaines descriptions et émotions, la frontière entre réalité et fiction semble très mince et reste très floue du début à la fin. L'auteur arrive même à placer une petite note d'humour avec une petite allusion à la difficulté à prononcer le nom de famille de son personnage qui ressemble étrangement au sien !

 

Peu de personnage sont présents mais cela apporte une ambiance intimiste qui colle parfaitement au sujet traité et à l'ensemble de l'intrigue.

Nicolas est très bien developpé, sa psychologie est décortiqué de façon à ce que le lecteur vive avec lui ses moments de doute et d'incompréhension par rapport à ce qu'il lui arrive et aux révélations qu'il prend en pleine face après plus de vingt ans de déni.

Les autres personnages sont très intéressants mais peut-être moins travaillés, je pense notamment à la femme de Nicolas ainsi qu'au journaliste Didier Moreau. Le suspense scénaristique explique la situation pour l'un d'entre eux mais je regrette un peu de ne pas en savoir plus sur leurs passés respectifs, d'autant plus que l'auteur avait encore une bonne marge de manoeuvre vu le nombre de pages de son récit. Il est rare que je demande de broder autour de l'intrige mais parfois, des questions irrésolues me laissent sur ma faim.

L'intrigue démarre doucement, Thierry Jaëglé pose les premières pièces du puzzle petit à petit afin de happer le lecteur sans qu'il s'en aperçoive. Si quelques détails de la première partie m'ont paru assez prévisibles, j'ai tout de même accroché dès le départ.
Les thèmes abordés sont très forts : quête d'identité, peur de l'abandon et place du père dans l'unité familiale se mélangent de façon très maîtrisée avec les clés du thriller et du secret de famille.
Le voyeurisme qui se cache en chacun de nous est très curieux de savoir ce qui est réellement auto-biographique tellement certaines scènes sont à la fois terriblement crédibles et horriblement malsaines. Quelle est la limite entre addiction et perversité ? Qui décide de ce qui est Bien et de ce qui est Mal ? Peut-on en avoir une perception différente selon notre enfance et notre passé ? La question de l'hérédité et de l'inné est clairement posée dans le récit.
Le dénouement amène un peu de rythme qui peut faire défaut au reste de l'histoire et l'on retrouve tout à fait la marque des plus grands auteurs de thrillers avec une scène finale dynamique qui scotche le lecteur.
 

En bref, un roman à suspense maîtrisé qui mêle avec brio psychologie et enquête policière. Thierry Jaëglé arrive parfaitement à accrocher son lecteur malgré une intrigue un peu courte qui laisse de côté certains de ses personnages secondaires... Cependant, le tout est cohérent, captivant et écrit avec les tripes : c'est le trio gagnant pour une bonne lecture !

 

Source: Externe

 

J'ai lu ce roman grâce au site Simplement et à l'auteur que je remercie.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin :  La bibliographie de l'auteur

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

drame

romans_policiers