Hilton HdB, tome 2 (préquel).

Source: Externe

  

Bronx, New York, 2005, deux ans avant «Knysna».

Il est des rencontres qui marquent à jamais, gravées au fer rouge dans le cœur comme la brûlure d’une cigarette sur le derme. Une plaie refermée sur des démons, enfouis en vous pour toujours. Vivre avec en silence, survivre dans l’oubli, expier, comme une malédiction… Et si pour la première fois d’une vie sur le fil, il était possible d’apaiser les tourments ? Mais qu’en ce matin de février, votre passé frappait à votre porte et s’en prenait à votre seul ami et allié ? Et si… vous aviez tué la seule personne qui ait su vous aimer ?

AVERTISSEMENT : Certaines scènes pouvant choquer la sensibilité des lecteurs, ce roman est destiné à un public adulte et averti.

 

Frise

  

Je découvre l'auteure avec ce titre, préquel d'un roman publié en 2016. Je la remercie d'avoir intégré un avertissement à son résumé qui permet de mettre en garde les lecteurs quant à la teneur de la violence de son récit.

Sa plume m'a décontenancé plusieurs fois dans la lecture : on alterne entre passé et présent, entre scènes d'une extrême violence (tortures, viols) et passages plus philosophiques sur la valeur de la vie. Ce mélange d'émotions est compliqué à appréhender au départ mais, après quelques jours à digérer cette histoire, je crois avoir vraiment apprécié !

 

Hilton, le personnage principal, est difficile à cerner. Cette carapace qu'il porte en permanence et qui s'explique aisément lorsque l'on découvre son passé donne l'impression au lecteur d'être spectateur de l'histoire. Il m'a fallu du temps, des preuves concrètes de son humanité pour m'attacher à lui. 
Les personnages secondaires, majoritairement masculins, sont également intéressants et bien intégrés au récit. J'ai beaucoup aimé découvrir Eddy qui semble au départ être seulement un petit dealer sans intérêt ainsi que la petite Nat, bien plus consciente des faits que son âge peut laisser penser.
J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire car je n'ai pas eu le sentiment de suivre une intrigue. On divague un peu avec Hilton entre ses flash-backs et son présent biaisé par ses différentes addictions... Malgré tout, je me suis surprise à vouloir en savoir plus sur lui puis sur ses relations avec Sara et Mick, à avoir l'espoir d'une évolution positive dans sa vie.
Les sujets abordés sont durs, et il est important que tout lecteur qui s'aventure dans ces pages soit au courant. Cependant, petit à petit, l'espoir et l'amour transpercent cette noirceur ambiante pour faire renaître un homme au bout du rouleau. Certaines scènes sont très émouvantes, je pense notamment à celle du supermarché où Mick et Hilton se rencontrent.
Je suis désormais très curieuse de lire le premier roman de Odehia Nadaco grâce aux dernières pages de ce celui-ci. J'en profite pour saluer l'idée du titre qui ne m'évoquait pas grand chose aux premiers abords mais qui se révèle finalement coller parfaitement aux 400 pages qui le suivent.
 

En bref, un roman très noir pour lequel la mention "Pour un public averti" est de rigueur et n'est pas à prendre à la légère. Odehia Nadaco n'hésite pas à écrire des scènes particulièrement dures mais nous montre également qu'elle sait retranscrire l'espoir et l'amour. J'ai un sentiment très ambivalent sur cette lecture à laquelle je repense encore plusieurs jours après l'avoir terminé : à découvrir si vous vous en sentez capable !

 

Source: Externe

  

Ce roman fait partie de la sélection du Prix des Auteurs Inconnus 2018, catégorie Littérature Noire.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure

 

Où trouver ce livre ? 

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

thrillers