coups de vent

 

Cet article me permet de vous parler des livres que j'ai lus mais auxquels je n'ai pas le temps de consacrer une chronique complète et détaillée comme d'habitude. Je vous présenterais donc ces œuvres en quelques mots...

 

 

La lande de Seth Messenger

 

Source: Externe

Bien sûr, il ne s’agissait pas vraiment d’une lande.
Elle s’étendait à perte de vue, dans toutes les directions. Plutôt qu’une terre parcourue d’herbes clairsemées et de roches, la lande était aussi uniforme qu’une intelligence puisse l’imaginer. Parfaitement uniforme, en fait. Une perfection si peu naturelle qu’un esprit sensé en serait choqué s’il pouvait l’observer. Mais il n’y avait plus nul esprit, sensé ou non, sur cette planète depuis bien longtemps. Non, ici, il n’y avait plus que la créature [...]

 

En bref, une courte nouvelle d'anticipation très intéressante. L'auteur arrive en une dizaine de pages à happer le lecteur, titiller sa curiosité, questionner ses connaissances mais surtout, il lui permet de remettre en perspective notre monde actuel. Sommes-nous la finalité de ce monde sur cette Terre ou seulement le commencement ?

N'hésitez pas à découvrir l'univers de Seth Messenger sur son site où il met à disposition plusieurs de ses oeuvres.

 

Science-Fiction - Auto-édition - 10 pages

 


 

 

Régis de James Osmont

Source: Externe

 

 La trilogie psychiatrique, tome 1.

 

Régis aime la littérature et l'automne, les décibels et l'errance. Il n'a pas choisi le mal qui le ronge. Vivant la plupart du temps en lui-même, il perçoit une réalité déformée et angoissante, où tout fait sens. Dans sa psychose, il s'accroche à de fragiles repères : des personnages sans nom, des impressions sans fondement, des chansons sans espoir... Pourtant, peu de temps avant les attentats du 13 novembre 2015, le retour d'un mystérieux persécuteur va faire vaciller son équilibre précaire. Jusqu'au point de non-retour...

 

En bref, je n'ai pas réussi à accrocher totalement à ce thriller. Le plongeon dans l'univers psychiatrique est plutôt réussi grâce à un auteur qui sait de quoi il parle mais certaines longueurs et une multitude de citations musicales plombent le récit et nuisent à l'attachement du lecteur.

 

 

Thriller psychologique - Auto-édition - 274 pages

 


 

Le crocus jaune de Laïla Ibrahim

 

Source: Externe

À sa naissance, Lisbeth est enlevée à sa mère pour être confiée à Mattie, une esclave, qui se voit contrainte de se séparer de son propre bébé pour devenir la nourrice de l'enfant. Une relation intense, qui va influencer leurs vies pendant des décennies, se développe entre elles et Lisbeth trouve auprès de Mattie et des siens sa famille de cœur. Mais un tel lien entre deux personnes que tout sépare est-il vraiment sans conséquence ?

 

En bref, un joli roman sur le Sud des Etats-Unis au XIXè siècle et les conditions des esclaves dans les fermes coloniales. Un sujet très intéressant que je retrouve très peu dans mes lectures et qui est plutôt bien développée par l'auteure grâce à une immersion dans la vie de Mattie, désignée comme nourrice des "patrons". Le travail de la traductrice est également à noter pour la retranscription d'un vocabulaire et d'une syntaxe très particulière. Leila Ibrahim choisit de nous conter une histoire sans doute largement édulcorée de cette période mais s'attache particulièrement aux relations entre esclaves et colons, et surtout entre nourrice et enfants blancs. La dernière partie ainsi que le dénouement sont très touchants.

 

Littérature Historique - Editions Amazon Crossing - 260 pages

 


 

T'en souviens-tu, mon Anaïs ? de Michel Bussi

Source: Externe

 

Voilà treize jours qu’Ariane a posé ses valises dans cette villa de la côte d’Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d’un siècle plus tôt, lorsqu’une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison…
Bienvenue au pays de Caux, terres de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards…

 

 

En bref, un recueil de nouvelles parfait pour découvrir l'auteur avec quatre courtes nouvelles qui montrent parfaitement son style et sa façon de bluffer le lecteur. La nouvelle principale n'est pas forcément ma préférée, un peu prévisible si l'on connaît déjà ses romans mais le côté historique est intéressant. Les 3 autres nouvelles sont également prenantes et je garde une préférence pour "L'armoire normande" même si les dernières lignes ne sont pas indispensables selon moi.

 

 

Recueil de nouvelles - Editions Pocket - 299 pages

 

 

 

 

 -----

coup_de_vent_couv