Source: Externe

  

Florent, gendarme mobile dans le nord de la France rencontre Alexandra dans un bar le 14 juin 1994. Immédiatement, il tombe amoureux fou de la jolie blonde à demi irlandaise. Ils vont s’aimer passionnément. Le 6 octobre 1995, au retour d’une mission en Corse, Florent prend sa voiture et quitte précipitamment la caserne sans autorisation après avoir été accusé de vol par son commandant d’escadron. 
Huit jours plus tard, on le retrouve en Belgique, une balle dans la tête. 
Bien que l’enquête judiciaire retienne la thèse du suicide, Alexandra n’y croit pas. Elle va entamer des recherches et diligenter sa propre enquête avec l’aide de la mère de Florent et d’une amie avocate.

 

Frise

  

J'ai apprécié les chapitres courts de ce roman ainsi que l'alternance entre le présent et les différents retours en arrière qui permettent une lecture rapide et plutôt fluide. Néanmoins, la plume de l'auteure, novice, m'a dérangé la plupart du temps : l'écriture est scolaire, les répétitions nombreuses, les dialogues peu crédibles car nappés de mièvrerie et de surnoms niais. Je ne doute pas de l'amour entre Flo et Alex, mais est-il nécessaire de les nommer "mon Loulou" et "ma muse" dans toutes les conversations ? 


Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. Le point de vue post-mortem de Flo est vraiment intéressant et original, il aurait pu faire l'objet d'une très bonne intrigue, mais malheureusement, il n'est pas exploité à sa juste valeur et n'est là qu'en guise d'ange gardien encore une fois un peu trop fleur bleue pour moi.

Alex est déterminée à rendre justice, mais sa personnalité ne m'a pas spécialement plu.


Le gros problème de ce roman, et il a été souligné par de nombreux lecteurs, c'est qu'il est classé en littérature noire à tort. Effectivement, la mort de Flo va constituer un mystère jusqu'au dénouement, mais la romance entre lui et Alex prend beaucoup trop le dessus... Pour moi, cette lecture est une romance fantastique, rien de plus. Ce côté paranormal, qui ne me dérange pas outre-mesure d'habitude est traité d'une manière assez bizarre ici : on tombe très vite dans une sorte de récit mystique où l'auteure nous explique comment communiquer avec les esprits... Cet aspect est beaucoup trop "terre-à-terre" dans son développement pour vraiment être inclus dans l'ensemble de l'intrigue.

Le suspense concernant la mort du jeune homme s'essouffle rapidement.

Le dénouement est plutôt convenu dans sa résolution, il n'y pas de gros retournement de situation qui aurait pu éventuellement sauver le choix du genre "Littérature noire". L'auteure tente tout de même de nous surprendre avec une révélation qui se laisse malheureusement très facilement deviner dés le premier tiers du roman.

En bref, une lecture malheureusement pas faite pour moi... La promesse d'une littérature noire est très vite rompue par une romance omniprésente et beaucoup trop fleur bleue pour la lectrice de thriller que je suis. Elle plaira certainement aux amateurs du genre mais aurait mérité d'être présentée en tant que telle. Quelques maladresses d'écriture sont également à noter.

 

Source: Externe

 

Je m'excuse pour cet avis plutôt négatif... Je n'aime pas forcément descendre un roman mais lorsque aucun aspect ne me plaît, il est compliqué de trouver, coûte que coûte, du positif. Cette lecture a été faite dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus et a pâti d'un mauvais classement en Littérature noire : je ne me serai sans doute jamais penché sur cette lecture de moi-même, devinant d'emblée que ça ne me plairait pas. C'est d'autant plus difficile à écrire pour moi que l'auteure nous explique que ce récit est largement inspirée de sa propre expérience et que l'on imagine donc tout le coeur qu'elle a mis à l'écrire.

Source: Externe

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

Déceptions

litt

romance