Source: Externe

  

Dans les quartiers, les campagnes, aux abords des écoles, des fêtes foraines, des prédateurs rôdent, chassent et emportent nos enfants.

Quatre ans que Camille a disparu. À la sortie de l'école, elle est montée dans une camionnette blanche, et depuis, plus rien. Quatre ans sans nouvelles, sans demande de rançon, sans la moindre piste. Et brusquement, une vidéo surgie de nulle part. Depuis quatre ans, Sébastien Touraine, détective privé, s'est coupé du monde. Depuis que cette gamine a été enlevée à Marseille. Depuis qu'il sait qu'elle n'est pas la seule... Pour aider la commissaire Aïcha Sadia, sa compagne, il va devoir replonger dans une enquête aux confins du supportable. Et pour débusquer le chasseur dont il est devenu la proie, plus d'autre choix que de jouer sa vie et celle des autres...

 

Frise

 

La plume de Gilles Vincent est plutôt fluide. Les chapitres sont courts et les changements de points de vue annoncés par une indication spatio-temporelle qui aide vraiment le lecteur à se situer.


J'ai trouvé les personnages assez distants dans l'ensemble, pas vraiment attachants pour le lecteur ni vraiment unis entre eux malgré leurs relations. Leurs réactions sont peu crédibles selon moi, ils font preuve de peu d'humanité, notamment dans une scène à mi-lecture où un des équipiers de la commissaire est retrouvé mutilé. Les personnages présents restent froids, on pourrait dire professionnels, mais, même en privé ou en pensée, quasiment aucune compassion mis à part un simple : "[...] elle ne peut s'empêcher de penser que pour [lui], le cauchemar ne fait que commencer."

Le format du roman court ne permet pas de vraiment développer les différents caractères et liens entre les personnages et donnent malheureusement l'impression d'un manque de développement.

La psychologie du coupable est également peu étoffée.



L'intrigue en elle-même est intéressante malgré le fait qu'elle reste classique dans le genre des kidnappings d'enfants. 

Cependant, j'ai de nouveau trouvé que tout allait vite à cause de facilités scénaristiques et de coïncidences qui aident bien les policiers à avancer dans leur enquête. Je pense particulièrement à la "théorie des points communs", un concept que je croise pour la première fois et qui me semble très intéressant pour relier des affaires entre elles. Mais Gilles Vincent va directement à la résolution sans même laisser galérer ses personnages, au moins le temps que cela semble crédible...

Malgré tout, le suspense est là jusqu'au final lui aussi plutôt expéditif. Le dénouement est carrément frustrant, car l'auteur nous amène vers une suite directe disponible dans son roman Parjures.

En bref, un thriller un peu trop rapide à mon goût... L'idée de base n'est pas originale mais fonctionne toujours bien sur les lecteurs, malheureusement, les personnages restent assez distants et peu crédibles tandis que les motivations du coupables semblent floues. Le dénouement est également rapide mais appelle une suite que je lirai volontiers pour me faire un avis global sur l'auteur.

 

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

thrillers