Ce rendez-vous me permettra de vous parler d'une série que j'ai lu dans son intégralité ou presque assez rapidement. Je reviendrais sur mes sentiments concernant tous les tomes donc il y aura certainement des spoilers !

 

Source: Externe

 

 

Tome 1.

Robert Laffont, Collection R (2012), 442 pages.

À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?

 

Ce premier tome met en place l'intrigue et le système d'empathe : on apprend déjà pas mal de choses sur ce don, son évolution et une certaine prophétie qui y serait liée.

Kaleb est intéressant car conscient du changement qui intervient dans son comportement et des conséquences de ses actes. Cependant, j'ai trouvé que l'ensemble de ses relations était axé sur le côté sexuel.

  

"Peut-être parce que le mal est toujours plus fort que le bien ; parce que la haine est le sentiment le plus pur qui soit, le plus durable... quand l'amour est souvent conditionnel et susceptible de s'éteindre ?"

 

Tome 2 : Abigaïl

Robert Laffont, Collection R (2013), 319 pages

Magnétique et sensuelle, Abigail est l'arme la plus redoutable du réseau SENTINEL. La jeune succube se nourrit de votre énergie vitale et vous consume dans l'extase. Inutile de lutter : l'attraction qu'elle suscite est irrésistible. Même si faire l'amour avec elle, c'est s'unir à la mort.
Kaleb Helgusson est plus dangereux encore, car il porte désormais l'empreinte du Mal. Quand leurs routes se croisent, Abigail a beau le repousser, l'empathe l'attire comme un aimant. Au terme d'un affrontement passionnel sans merci, ils découvriront avec effroi ce que la combinaison de leurs dons peut accomplir. Mais seront-ils capables de maîtriser leurs désirs les plus sombres ?

 

Cette suite est typiquement un tome de transition où l'on tourne beaucoup en rond... Il y a beaucoup de retournements de situation mais qui finissent par perdre le lecteur pour finalement revenir au point de départ.

La révélation finale est sans grande surprise.

 

"Et crois-moi, il n'y a pas meilleure prison que celle qu'on est persuadé d'habiter..."

 

Tome 3 : Fusion.

Robert Laffont, Collection R (2013), 441 pages.

La prophétie du volcan prédit l'avènement d'une nouvelle ère, initiée par l'Elu... Or qui, de Kaleb, Abigail, le colonel Bergsson ou encore Mary-Ann bouleversera à jamais le destin des enfants du volcan ? Et si la mort est la clé, tous ne sont-ils pas des morts en sursis ? Seul le Livre du volcan peut apporter des réponses à Kaleb et lui permettre de survivre au volcan qu'il a réveillé. Mais le tenir entre ses mains peut se révéler plus destructeur que tout...

 

Ce dernier tome est très différent des deux précédents dans sa construction, notamment grâce à la grosse partie tirée du Livre des Volcans, à l'origine de la prophétie des empathes. J'ai trouvé ce tome très intéressant : il met en retrait l'action principale de nos jours et gomme ainsi les défauts que j'ai pu souligner.

Le final est un peu tiré par les cheveux, dommage car je ne pense que c'était nécessaire pour que le lecteur garde un souvenir de cette lecture.

 

"Quand la haine des gens est déjà à fleur de peau, il n'est plus besoin d'user de diplomatie."

 

 

-----

 

Pour en savoir plus :  La bibliographie de l'auteure

 

Où trouver ces livres ?

 

-----

litt_rature_jeunesse

fantastique