27 août 2018

La dégustation de Y. Queffélec

  Bernard épouse Muriel contre la volonté de la mère de sa fiancée qui le soupçonne d'avoir collaboré pendant la guerre. Pour le quinquagénaire, conquérir la toute jeune femme est à la fois un défi et une nécessité : vigneron, l'un des "nez" les plus fins, Bernard fait de l'hypertension et ne peut plus boire une goutte. Muriel, dotée d'un nez tout aussi sensible, remplacera ses facultés perdues. Mais elle, qu'est-ce qui la pousse dans les bras de celui qui pourrait être son père ? Est-ce l'amour pour cet homme... [Lire la suite]

23 juil. 2018

La part de l'autre de E.-E. Schmitt

    8 octobre 1908 : Adolf Hitler recalé. Que se serait-il passé si l'École des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d'artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d'une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde...        L'être humain au premier jour est un monstre sans conscience car sans... [Lire la suite]
09 juil. 2018

L'interprète de J. Dupuis

Lorsque Édouard Dupuis, maréchal des logis de la Gendarmerie belge, est nommé interprète au service de l’Occupant allemand, il voit là une occasion de servir son pays. Usant de sa position, il n’hésite pas à orienter ses traductions pour sauver des innocents et à interférer dans les ordres de missions de son service. Pourtant, il sera jugé pour collaborationnisme à la Libération. Peut-on vraiment être gendarme au service de la Kommandantur et héros de la Résistance ? Jean Dupuis, petit-fils d’Édouard, nous livre un autre... [Lire la suite]
23 mai 2018

Le pull-over de Buchenwald de Bertrand Herz

  Ce récit est le bouleversant témoignage d’un adolescent déporté dans les camps de la mort pour la seule raison qu’il était juif. Je suis un miraculé. J’aurais dû être déporté à Auschwitz et gazé comme la quasi-totalité des 76 000 juifs de France arrêtés. Mais j’ai été interné à Buchenwald. J’aurais pu être battu ou même tué parce que j’avais un jour donné un coup de pied à un Stubendienst. Mais il ne m’est rien arrivé. J’aurais dû, pendant l’évacuation forcée pour fuir les Américains, traînard épuisé au bord de la route,... [Lire la suite]
28 mars 2018

De la terre dans la bouche de E. Tharreau

  Les vieux de Mont-Éloi savent pourquoi ils s'aiment ou se détestent, même si les autres l'ignorent. La seule histoire à laquelle il faut croire est celle qu'ils ont écrite au musée de la Chênaie. Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui léguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d'un village martyr.Guerre. Occupation. Épuration. Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé !     Le nom d'Estelle Tharreau sur un roman me donne... [Lire la suite]
05 mars 2018

La vie secrète d'Elena Faber de J. Cantor

  Autriche, 1938. Kristoff, jeune orphelin viennois, est apprenti chez Frederick Faber, un maître graveur, créateur de timbres, lorsqu'éclate la nuit de cristal. Après la disparition de son professeur, Kristoff commence à travailler pour la résistance autrichienne avec la belle et intransigeante Elena, la fille de Frederick dont il est tombé amoureux. Mais tous deux sont bientôt pris dans le chaos de la guerre. Parviendront-ils à échapper au pire ? Los Angeles, 1989. Katie Nelson découvre dans la maison familiale une riche... [Lire la suite]

29 janv. 2018

Chroniques Coups de vent... [Janvier 2018]

  Cet article me permet de vous parler des livres que j'ai lus mais auxquels je n'ai pas le temps de consacrer une chronique complète et détaillée comme d'habitude. Je vous présenterais donc ces œuvres en quelques mots...       Cinder de Marissa Meyer                                  Chroniques lunaires, tome 1. A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle... [Lire la suite]
12 janv. 2018

Celui qui disait non de A. Baldacchino

  Quand August et Irma comprennent que la politique rattrape toujours ceux qui s’en défendent, il est déjà trop tard pour survivre, mais encore temps de mourir libres.Le 13 juin 1936, un homme perdu dans la foule, sur le quai d’un chantier naval de Hambourg, refuse de saluer Hitler. Le 28 avril 1942, une femme fait partie du premier convoi des gazées de Ravensbrück. Ou comment une histoire d’amour devient une histoire d’insoumission.     [...], comme s'il fallait se prouver que certains morts ne le sont jamais... [Lire la suite]
22 déc. 2017

Chroniques Coups de vent... [Déc. 2017 : Challenge ABC]

  Cet article me permet de vous parler des livres que j'ai lus mais auxquels je n'ai pas le temps de consacrer une chronique complète et détaillée comme d'habitude. Je vous présenterais donc ces œuvres en quelques mots...   Le joueur d'échecs de Stefan Zweig   Prisonnier des nazis, Monsieur B., en dérobant un manuel d'échecs, a pu, à travers ce qui est devenu littéralement une folle passion, découvrir le moyen d'échapper à ses bourreaux. Libéré, il se retrouve plus tard sur un bateau où il est amené à... [Lire la suite]
27 oct. 2017

Ces rêves qu'on piétine de S. Spitzer

  Allemagne, avril 1945. Les parcours croisés de Magda Goebbels, femme la plus puissante du IIIe Reich, et d'Ava, trois ans, enfant du KZ-Bordell d'Auschwitz. Tandis que les alliés progressent, la première s'enfonce dans l'abîme de la folie nazie et la seconde, miraculée de l'horreur, tente d'échapper à son destin.     Je commence à ne plus du tout être surprenante avec mes lectures sur la Seconde Guerre Mondiale... Mais je crois que mon obsession pour cette période historique ne fait qu'empirer !   ... [Lire la suite]