Tome 1 : Futur parfait.

 

Source: Externe

 

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.


Frise

 

Et à mon sens, ils sont tous innocents. Même les coupables. Tout le monde est coupable de quelque chose, et tout le monde recèle une part d'innocence qui remonte à l'enfance, quoique ensevelie sous des couches et des couches de vie.

 

Le thème de la mort dans une dystopie young adult me paraissait intéressant.

 

Je m'attendais à une lecture facile et c'est effectivement le cas. Les chapitres sont plutôt courts et rythmés, l'alternance entre Rowan et Citra amène un parallèle intéressant.

J'aime également le fait que l'on revienne rapidement à chaque fin de chapitre sur une partie plus théorique concernant la fonction de Faucheur et le contexte social grâce à des morceaux de journaux intimes de Faucheurs célèbres.

 

Rowan et Citra sont sympathiques à suivre et assez attachants. Au fur et à mesure du récit, ils prennent conscience du rôle qu'ils vont bientôt endosser et les différentes possibilités de vivre cette situation.

Les personnages secondaires incarnent ces possibilités en naviguant entre sagesse et orgueil mal placé pour certains. Leurs rôles sont intelligemment amenés dans le récit pour montrer les dérives de la société dystopique que l'on découvre.

 

Le thème de la mort est vraiment une bonne idée. À l'époque où les progrès scientifiques et médicaux sont de plus en plus importants et où l'espérance de vie recule sans cesse, Neal Shusterman montre l'envers du décor d'un futur où la mort est devenue l'exception. Certes, le concept d'immortalité fait rêver nombreux d'entre nous mais cela implique également des changements radicaux : nous accepterions volontiers de vivre éternellement mais accepterions nous par la même occasion d'être choisi au hasard pour être «glaner» par un Faucheur ?

Si cet aspect est vraiment bien mené, j'ai eu un peu plus de mal du côté de l'intrigue en elle-même. Le schéma est basique pour du Young-adult et certaines similarités concernant la trilogie Hunger Games m'ont sauté aux yeux... On évite cependant la sempiternelle romance mais le suspense n'est pas haletant et les réactions des personnages n'ont rien d'originales.

Le dénouement est malheureusement prévisible mais le fait que ce premier tome puisse se suffire à lui-même est un bon point pour moi. Certains détails laissent entrevoir un possible avenir mais il n'y a pas de cliffhanger qui laissent le lecteur frustré.

 

En bref, un bon premier tome avec un thème original et des pistes de réflexion à approfondir. Malheureusement, le côté jeunesse donne un arrière-goût de superficialité et des réactions prévisibles. Un bon point pour le fait que la suite ne soit pas forcément nécessaire à la compréhension de l'intrigue.

 

Frise

 

J'ai lu ce roman grâce à NetGalley et les éditions Robert Laffont qui gèrent la collection R. Merci à eux pour la découverte.

Source: Externe

Il me permet également de participer au challenge gourmand, les gâteaux : «Et la famille se jeta sur le gâteau au chocolat et le dévora avec un appétit retrouvé, comme si on leur avait ôté un grand poids du cœur.»

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur – Les autres tomes de la série (à venir)

 

Le site de l'auteur - Où trouver ce titre ?

 

D'autres avis sur 

Source: Externe

 

 

 

-----

 

SF

 

litt_rature_jeunesse