Source: Externe

 

Suite à un accident de montagne, Elsa est plongée dans le coma. Tandis que ses chances de se réveiller s'amenuisent, un jeune homme du nom de Thibault pénètre par erreur dans sa chambre. Traumatisé par le sort de son frère, qui a renversé deux adolescentes en voiture, il se confie à Elsa et noue une relation avec elle malgré son mutisme.

 

Frise

 

La lecture de ce court roman est fluide et agréable. L'alternance des points de vue d'Elsa et Thibault donne du rythme, comme une sorte de dialogue imaginaire et un effet ping-pong intéressant.

Je suis très agréablement surprise de noter la justesse des sentiments décrits par l'auteure.

 

Le duo principal est très touchant, cette relation sans parole qui se noue est originale. Thibault est très réservé, sa timidité d'abord puis sa pudeur le rendent rapidement attachant. Elsa est plus extravagante dans sa façon de penser, essentiellement à cause de ce coma qui la limite évidemment dans ses relations avec l'extérieur et cette frustration de ne pas pouvoir se manifester.

Les personnages secondaires sont un peu en retrait mais bien développés tout de même : Clelie Avit donne vie à un panel assez vaste de personnalités qui réagissent différemment à la situation. J'aurai peut-être aimé voir plus souvent les parents d'Elsa qui sont finalement peu mis en avant par rapport à sa soeur ou ses amis. Du côté de l'entourage de Thibault, les rares scènes les concernant permettent tout de même de poser les sentiments et ressentiments de chacun pour appuyer le dénouement.

 

A vrai dire, ce roman est arrivé dans ma wish-list puis dans ma PAL sans vraiment que je me penche sur l'histoire en elle-même : cette histoire de coma était suffisante pour me donner envie de le découvrir. Quand j'ai commencé ma lecture et très vite vu la romance arrivée, j'ai eu un mouvement de recul. Et puis, je me suis finalement laissée embarquer par l'auteure. La découverte des sentiments de Thibault est bien maîtrisée malgré le fait que le roman fasse moins de 250 pages : son cheminement est crédible et cohérent. Le côté niais que je craignais est quasiment absent.

L'auteure aborde une multitude de thèmes durs et complexes qui pourraient plomber l'ambiance mais qui sont très intéressants : deuil, culpabilité, acceptation de la situation... Mais le plus percutant est pour moi l'ignorance totale du corps médical face au coma et à ses subtilités. On connaît le fameux discours réconfortant : "il peut vous entendre" mais est-ce vrai ? Est-il possible que la situation d'Elsa, enfermée littéralement dans son corps et sa tête, soit fréquente ? Et surtout, la décision des médecins concernant la fonction cérébrale est-elle une source sûre ? Ce dernier point fait même froid dans le dos...

C'est d'ailleurs ce moment précis qui amène les moments de tension au sein du roman mais malheureusement, ce n'est pas suffisant à mon sens pour instiller le doute dans la tête du lecteur : le dénouement est plutôt prévisible. Je ne critique pas cette fin puisqu'elle m'a plu mais ne vous attendez pas à un retournement de situation captivant... Cependant, j'applaudis des deux mains l'absence de pathos inutile, la séquence émotion qui aurait pu s'étherniser mais que l'auteure a su mené intelligemment.

 

En bref, un court roman qui m'a fait passé un bon moment. L'histoire n'est pas des plus originales, d'autres auteurs ont déjà utilisé le sujet mais Clélie Avit arrive à apporter son propre point de vue grâce à un duo attachant et une réflexion sur l'aspect médical très intéressante et finalement plutôt effrayante. C'est une romance qui me plaît car l'ensemble reste crédible sans tomber dans le larmoyant.

 

Source: Externe

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

romance

litt