Jack McEvoy, tome 1

Source: Externe

Le policier Sean McEvoy est retrouvé mort dans sa voiture. Chargé d'une affaire de meurtre abominable, son enquête n'avançait pas.

Lorsqu'il apprend le suicide de son frère, Jack, son jumeau, journaliste de faits divers, refuse d'y croire.

En cherchant à comprendre, il découvre d'autres cas de policiers apparemment poussés au suicide par des meurtres non résolus. Tous ont été retrouvés avec, à leur côté, des lettres d'adieu composées d'extraits de poèmes d'Edgar Poe.

Un effrayant tableau d'ensemble commence à se dessiner. Jack fait pression sur les agents du FBI pour qu'une enquête soit ouverte sur ces suicides en série.

 

Frise

 

Dans ma PAL depuis bien trop longtemps, je remercie Nicole de m'avoir proposé une lecture commune.

 

L'écriture de Michael Connelly est agréable et prenante. Le lecteur est directement plongé dans l'intrigue, sans introduction inutile. Cependant, la construction du roman reste classique : une alternance de point de vue comme on en croise souvent, ce qui permet aux abonnés du genre de vite comprendre qui est le mystérieux personnage...

 

J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher et à comprendre l'attitude de Jack : son intérêt pour l'enquête concernant le meurtre de son frère m'a semblé très opportuniste et égoïste. En effet, il ne cesse de penser à l'article puis au livre qu'il pourrait écrire sur cette affaire en occultant parfois qu'il parle de son frère jumeau.

Les personnages secondaires sont accessoires et peu développés.

 

Concernant l'intrigue, je ne peux pas nier le suspense, présent du début à la fin de ce roman. Malheureusement, je reste quand même assez mitigée sur cette lecture.

En effet, certains rebondissements m'ont paru un peu trop faciles : Jack n'est qu'un petit journaliste mais arrive à trouver des indices, des sources et des suspects comme le plus grand enquêteur du FBI. Je ne suis pas totalement convaincue.

Même si le retournement de situation de la dernière partie est bien trouvé, je pense qu'on aurait pu s'arrêter un peu avant car, avec cette solution, on ne connaît pas les motivations du coupable. Je peux comprendre que cette fin permet à l'auteur d'écrire une suite mais pas au détriment de l'intrigue en cours.

 

En bref, malgré tous les avis positifs que l'on peut trouver sur la toile, je n'ai pas été totalement adepte de cette enquête. Un personnage principal antipathique à mes yeux et une intrigue trop facilement résolue m'ont gênée.

 

Frise

 

Ce roman me permet de participer au challenge gourmand, le thé : «De l'eau minèrale – apparemment, Darlene buvait l'eau du robinet.»

Source: Externe

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteurLes autres tomes de la saga

 

Site de l'auteur Où trouver ce titre ?

 

Source: Externe

Source: Externe

 

 

 

 

romans_policiers

Déceptions