Source: Externe

 

Elsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s'ennuient tellement - surtout le dimanche - qu'elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins. Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s'installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas.

Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps - triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l'appeler à l'aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre...

Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n'a plus qu'une obsession : aider ce petit garçon qui n'apparaît ni dans le registre de l'école, ni dans le livret de famille des voisins.

Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n'existe pas ?

 

Frise

 

Très fortement recommandé par Séverine, j'ai craqué lors des Quais du Polar.

 

Les chapitres sont courts et la plume de Sophie Loubière agréable à lire. La première partie peut paraître longue mais cela permet à l'auteure de mettre en place son intrigue et d'instiller une certaine ambiance propre à ce roman. Le lecteur apprend à connaître Elsa à travers différentes parties de sa vie, différents événements qui l'ont marquée et forgée la vieille dame que l'on découvre.

 

Elsa, le personnage principal, est finalement assez difficile à cerner : j'ai longtemps hésité à croire ou non son histoire d'enfant aux cailloux. Sa paranoïa est perturbante et croissante, amenant un sentiment de malaise parfois.

Martin, son fils, est lui aussi complexe. Ses ressentiments envers sa mère sont compréhensibles mais on ne peut nier le fort attachement qui les relie, une sorte de relation fusionnelle qu'il n'assume plus.

 

La maltraitance est un sujet qui m'intéresse beaucoup. C'est un sujet dur à traiter et chaque auteur l'aborde différemment selon sa propre expérience. Sophie Loubière choisit de laisser planer le doute tout au long du roman, jouant sur la fragilité psychologique de son personnage principal : une vieille dame, seule, paranoïaque et au passé difficile a-t-elle moins de légitimité que tout un chacun ? Doit-on la prendre moins au sérieux ou, au contraire, essayer de faire la part des choses, au cas où...

Il est également intéressant de voir le parallèle entre l'enfant aux cailloux et le petit-fils d'Elsa. Deux cas de maltraitance sont exposés au lecteur, le jugement des coupables lui revient entièrement et je pense que chacun aura une réaction différente selon sa vision des choses.

Les différentes révélations concernant Elsa et l'enfant aux cailloux arrivent au fur et à mesure du récit, l'auteure posant des bombes à de multiples reprises pour laisser le lecteur bouche bée face à la situation. Deux gros retournements de situation m'ont paru prévisibles puisque je m'étais déjà fait ma propre opinion sur la grand-mère mais ils en surprendront certainement plus d'un.

Le dénouement conclut parfaitement ce thriller psychologique. Les dernières confessions sur la vie d'Elsa m'ont laissé un sentiment d'injustice profond.

 

En bref, c'est une très bonne découverte. Le travail de Sophie Loubière sur son personnage principal est remarquable, sa psychologie étant brossée au millimètre prés. La maltraitance infantile est dénoncée de façon intéressante grâce à un parallèle entre les deux petites victimes du roman.

 

Frise

 

Lecture commune sur le groupe Il est bien ce livre.

Ce roman me permet également de participer au challenge Big Bang Littéraire pour les thèmes «Thriller», «Auteure féminin à la couverture bleue» et le thème spécial «Entre 70 et 90 votes sur Livraddict»

et au challenge Consignes à la chaîne pour la consigne «Roman qui a reçu un prix»

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteure 

 

Où trouver ce titre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe

 

 

 

 

-----

thrillersOriginale