Source: Externe

 

Il existe, quelque part en Asie du Sud-Est, entre le tropique du Cancer et la ligne de l'Équateur, une autre ligne.

Une ligne noire jalonnée de corps et d'effroi...

 

Frise

 

J'ai quelques titres de l'auteur dans ma PAL et j'essaye d'en lire régulièrement.

 

Jean-Christophe Grangé n'a plus rien à prouver : son écriture est fluide et prenante. Cependant, j'ai trouvé que ce titre prenait du temps à démarrer par rapport à d'autres. Le problème vient peut-être du fait que l'on découvre deux personnages à deux endroits différents et qu'il est donc plus compliqué de relier entre eux rapidement.

On peut tout de même noter que le récit est ancré dans la réalité puisque certains événements majeurs des dernières décennies sont évoqués comme l'accident de Lady Di ou l'épidémie de SRAS.

 

Ces deux personnages principaux ne m'ont pas forcément beaucoup plu. La particularité de Marc est qu'il est journaliste, il a une autre approche de l'enquête que les nombreux inspecteurs que l'on peut suivre dans ce genre de thrillers. Il est obligé de trouver des solutions avec ses moyens personnels.

Jacques Reverdi, le serial-killer que l'on connaît dès le départ a un caractère plutôt basique, très imbu de lui-même et fier de ses meurtres.

Les personnages secondaires sont intéressants et permettent à l'intrigue d'avancer.

 

Le résumé en dit très peu sur ce que l'on va découvrir et je trouve que c'est une assez bonne idée donc je n'en dirais pas beaucoup plus.

Le cheminement de Marc prend du temps et les premières révélations arrivent tardivement. De plus, un autre auteur a déjà utilisé un aspect de la méthode de ce serial-killer et, malheureusement, ma lecture était trop récente pour ne pas faire le parallèle. J'avais trouvé le phénomène très intéressant la première fois mais la sensation de déjà-vu était trop forte. Cependant, l'auteur aborde un autre sujet couplé à celui-là qui est lui, original.

Décidément, je n'ai pas vraiment eu de chance avec ce roman mais le dénouement m'a sauté aux yeux beaucoup plus vite que prévu : je me doutais de la finalité et le fait que Grangé étire le suspense n'a pas réussi à me faire oublier mes soupçons.

 

En bref, comme avec tous ses titres, Grangé offre un très bon moment de lecture pour les amateurs de thrillers. Néanmoins, certains détails font qu'il se place en-dessous des autres romans que j'ai pu lire de sa plume : une première partie traînante et un procédé qui ne m'était pas inconnu ainsi qu'un dénouement prévisible.

 

Frise

 

Ce roman fait partie de ma PAL de 2012.

Il me permet de participer au challenge Un mot, des titres pour le mot «Noir»

Source: Externe

 

et au challenge Pioche dans ma PAL, en duo avec Azilis.

Source: Externe

 

Du même auteur, sur le blog :

Miserere

La forêt des Mânes

Les rivières pourpres

 

Du même auteur, dans ma PAL :

L'empire des loups

Le vol des cigognes

Le serment des limbes

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

Où trouver ce titre ?

 

Source: Externe

 

 

 

-----

 

thrillers