Source: Externe

 

8 octobre 1908 : Adolf Hitler recalé.

Que se serait-il passé si l'École des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d'artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d'une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde...

 

Frise

 

 

 L'être humain au premier jour est un monstre sans conscience car sans conscience d'autrui. Nous avons tous commencé par être des tyrans. C'est la vie, en nous contredisant, qui nous a domestiqués.

 

Ce roman m'attendait depuis bien trop longtemps dans ma PAL...

 

Le style d'Eric-Emmanuel Schmitt est fluide malgré le thème abordé et la période historique développée, l'alternance des deux points de vue donne du rythme.

Cependant, des repères spatio-temporels ainsi que des indices sur le personnage auquel le paragraphe est dédié auraient été un gros plus, notamment lorsque l'on reprend la lecture après une journée ou une nuit sans s'y être penché.

 

Les deux personnages principaux, qui n'en font finalement qu'un, sont très intéressants. Si l'un est déjà funestement connu, ses passages sont tout de même captivants car l'auteur le met en scène dans sa jeunesse et sa vie privée, peu évoquée dans les autres romans le concernant. Tandis que l'autre est une totale découverte, déstabilisante tellement ses choix sont à l'opposé de ceux de son "jumeau".

 

Je savais dès le départ que l'intrigue était faite pour moi. Grande passionnée de la Seconde Guerre Mondiale et surtout de l'idéologie nazie, de sa montée et du pouvoir qu'elle a exercé sur une grosse partie du Monde à cette époque, ce récit est pour une idée magistrale.

Les deux personnages sont mis en parallèle d'une façon saisissante et le destin que beaucoup pense immuable fait place à la question de l'adaptation et des choix sciemment posés à chaque moment de vie. Malgré des chemins qui se séparent largement, des similitudes se dévoilent mais sont vécues et traitées différemment selon le caractère de l'homme concerné. L'auteur ne se contente pas du parallèle Méchant/Gentil : il arrive des choses heureuses à Hitler et des choses qui le sont moins à Adolf H. Cela montre encore plus la force du mental dans l'évolution d'un Homme : Adolf H. vit des événements durs mais ne se laisse pas abattre et rebondit toujours, restant dans le droit chemin et se contentant de ce qu'il a.

Le côté science-fiction se fait ressentir lorsque Schmitt évoque le monde d'Adolf H. après les années 40 : il invente un monde différent de celui que l'on connaît, avec de grosses différences géo-politiques. Le parti pris de deviner ce que aurait pu être le futur sans Hitler est très intéressant et audacieux.

Je suis également scotchée par le travail de recherche de l'auteur ainsi que son implication personnalle dont il parle dans les annexes. Il s'est plongé corps et âme dans la vie d'Hitler, quite à choquer et provoquer l'incompréhension de ses proches.

 

En bref, une uchronie dont le thème m'intéresse particulièrement et qui me semble plutôt réussie ! L'auteur nous montre une facette d'Hitler que l'on ne peut imaginer tellement le chemin entre lui et le personnage réel que l'on connaît est long... Des repères temporels ainsi qu'une notification à chaque changement de point de vue m'ont manqué quelquefois mais l'ensemble est percutant.

 

Source: Externe

 

J'ai lu ce roman à l'occasion du BookClub Livraddict de Juin 2018 : Uchronie.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin :  La bibliographie de l'auteur

 

Du même auteur, sur le blog 

Les dix enfants que Mme Ming n'a jamais eus

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

SF