Source: Externe

 

Il n’a pas d’identité. Ou plutôt, il vole celle des autres : des morts, des disparus, choisis soigneusement. Des individus seuls, isolés, sans famille ni amis, dont personne ne réclame la mémoire…
Jusqu’au jour où l’une de ses identités se révèle moins solitaire que prévu : la petite sœur d’Armand croit son frère revenu d’entre les morts et se met à harceler l’usurpateur. Et dans l’ombre, un flic, qui le suit et le traque sans relâche. Le policier l’a surnommé Chimère, et c’est bien ce qu’il est…

 

Frise

 

J'ai découvert l'auteure l'année dernière et je suis ravie de lire ses nouveautés.

 

Marie-Pierre Bardou a une écriture qui s'adapte tous les styles : ses histoires humoristiques ou plus sombres sont toujours captivantes.

Malheureusement, cette fois-ci, j'ai quand même eu du mal à entrer dans l'intrigue qui nécessite une certaine concentration pour différencier les différents indices temporels situés entre les années 1970 et aujourd'hui.

 

De plus, la particularité du personnage principal engendre une multitude de personnalités à intégrer pour que finalement, elles ne fassent l'objet que de quelques chapitres... surtout que l'auteur laisse planer le doute sur la réelle identité de Chimère sur une grosse moitié du roman. Son histoire est touchante mais se révèle assez tardivement tandis que le groupe de personnages secondaires est trop peu développé pour vraiment être considéré à sa juste valeur.

 

Je n'ai réellement accroché à l'histoire de Marie-Pierre Bardou qu'en seconde partie, lorsque les chapitres s'enchaînent et qu'ils sont moins décousus, que l'intrigue prend vraiment place. Le rythme est enfin là, l'action arrive petit à petit et l'ensemble devient plus cohérent qu'au début. 

Il est classé en tant que thriller paranormal sur Livraddict mais il n'y a aucun élément fantastique, l'intrigue étant plus axée sur une notion scientifique assez méconnue : la chimère génétique, phénomère très rare qu'il est intéressant de mettre en lumière de cette façon.

L'auteure met également en avant les conséquences d'une enfance bousculée par des évènements tragiques, que ce soit un deuil ou un abandon, des violences ou un laxisme extrême. En effet, peut-on excuser certains gestes, certaines bavures selon le passif de chacun ? Certains de nos actes peuvent-ils en pardonner d'autres ? Le dénouement explique certains mystère sans forcément répondre à ces questions.

 

En bref, un thriller qui semblait prometteur mais qui démarre de façon trop désordonnée pour que j'accroche réellement. La première moitié, brouillonne, m'a laissé de marbre... Heureusement, l'auteure redresse la barre avec la seconde partie : c'est d'autant plus frustrant de voir tout le potentiel de l'histoire trop tard !

 

Source: Externe

 

J'ai lu ce roman grâce au site Simplement et aux éditions Hélène Jacob que je remercie.

Source: Externe

 

Pour aller plus loin :  La bibliographie de l'auteure

 

Du même auteur, sur le blog : 

Temps mort, intégrale, tome 1

- Défaillances

 

 

Où trouver ce livre ?

 

D'autres avis sur

Source: Externe 

 

 

-----

thrillers